POLITIQUE

Budget Leitao: pas de miracles, disent certains intervenants du milieu économique

12/05/2014 04:57 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - Sans s'attendre à des miracles, divers intervenants du milieu économique espèrent néanmoins que le ministre des Finances, Carlos Leitao, dévoilera clairement dans son premier budget les intentions du gouvernement Couillard en matière de finances publiques.

Le Conseil du patronat du Québec (CPQ), Manufacturier et exportateurs du Québec (MEQ) ainsi que la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) ont qualifié de positives leurs rencontres avec M. Leitao dans le cadre de ses consultations prébudgétaires, mais ils demeurent prudents.

Le président du CPQ, Yves-Thomas Dorval, espère des mesures concrètes pour rééquilibrer les finances publiques, mais il se dit conscient que les résultats de certaines mesures — comme la commission permanente d'analyse des programmes ainsi que la révision de la fiscalité — se feront attendre.

De son côté, la directrice des affaires publiques de MEQ, Audrey Azoulay, espère que les «mesures d'économies à identifier», qui, selon elle, ne le sont jamais, disparaîtront du prochain budget, qui doit être déposé au cours du mois de juin.

Quant au président et chef de la direction de la CCMM, Michel Leblanc, il espère notamment voir les principes visant à guider la réforme du régime fiscal que Québec souhaite mettre de l'avant, même s'il ne s'attend pas à ce qu'elle soit complétée au cours du premier budget.

M. Leitao, qui a le mandat d'atteindre l'équilibre budgétaire dès le prochain exercice, aura également à trouver 3,7 milliards $ pour que le gouvernement Couillard puisse atteindre ses cibles de l'exercice 2014-2015.

INOLTRE SU HUFFPOST

12 promesses de Philippe Couillard