NOUVELLES

Algérie: 12 islamistes armés tués par l'armée près de la frontière malienne (nouveau bilan)

12/05/2014 12:22 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT

Douze islamistes armés ont été tués lors d'une opération de l'armée algérienne dans la région de Tamanrasset, près de la frontière malienne, a annoncé lundi le ministère de la Défense.

Deux cadavres ont été retrouvés lundi par les militaires à Tin-Zaouatine, à quelque 2.000 km au sud d'Alger, où l'armée a mené une opération le 5 mai, a précisé le ministère dans un communiqué.

Il s'agit de deux combattants islamistes ayant succombé à leurs blessures à la suite d'un accrochage avec l'armée, selon la même source. Leur mort porte à 12 le nombre de combattants islamistes tués dans le cadre de cette opération.

Le ministère de la Défense avait annoncé le 5 mai la mort de neuf islamistes dans l'opération, avant de revoir le lendemain le bilan à la hausse, faisant alors état de dix morts. Le Conseil des ministres avait indiqué dans un communiqué mercredi qu'ils étaient "originaires du Mali, de Tunisie et de Libye".

L'opération de l'armée a permis d'"annihil(er) une dangereuse tentative d'infiltration d'un groupe terroriste lourdement armé", selon le texte,

Cette opération a également permis de récupérer, selon le ministère de la Défense, douze fusils de type Kalachnikov, un lance-roquettes RPG-7 ainsi que onze roquettes, un système de lance-grenades et quatre mines antichars.

abh/feb

PLUS:hp