NOUVELLES

Ukraine: les pro-russes disent «oui» à l'indépendance de la région de Donetsk à 90%

11/05/2014 04:51 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT

Les insurgés prorusses ont revendiqué en soirée un soutien à près de 90 % à l'indépendance de la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, à l'issue du référendum séparatiste controversé qui s'y tenait dimanche.

« 89,07 % ont voté pour et 10,19 % contre. Cela peut être considéré comme le résultat définitif », a déclaré Roman Liaguine, chef de la commission électorale mise en place par les rebelles. Selon la même source, le taux de participation a atteint 74,87 %.

Kiev et l'Occident ont dénoncé les scrutins qui se sont tenus dans plusieurs villes de l'est ukrainien, les jugeant illégaux.

« Le Canada rejette entièrement les prétendus référendums organisés aujourd'hui dans certaines parties de l'Ukraine orientale », affirmait plus tôt le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird. Il ajoute dans un communiqué que « ces scrutins sont une farce et constituent une autre tentative des séparatistes prorusses de provoquer des violences et de diviser le pays encore davantage ».

Cette déclaration du gouvernement canadien s'ajoute à celle du gouvernement de Kiev et de plusieurs gouvernements occidentaux qui ont dénoncé l'initiative des séparatistes prorusses. Un responsable du gouvernement ukrainien a déclaré que les deux tiers des habitants du territoire avaient refusé de voter. Le ministre de l'Intérieur parle quant à lui de bulletins « tachés de sang ».

Environ 7 millions d'Ukrainiens des provinces de Donetsk et de Louhansk se prononçaient sur leur indépendance, alors que les combats ont repris dans certains secteurs entre les séparatistes prorusses et l'armée contrôlée par le gouvernement de Kiev.

L'armée de Kiev déclarée « occupante » après le référendum, disent les séparatistes

« Toutes les troupes présentes sur notre territoire après l'annonce officielle des résultats du référendum seront considérées comme illégales et déclarées occupantes », a affirmé Denis Pouchiline, chef de la « république populaire » autoproclamée de Donetsk, avant même la fermeture des bureaux de vote.

Aucune mission d'observation électorale n'était sur place pour observer le déroulement.

Une sécession de Donetsk et Louhansk, régions sidérurgiques et houillères qui représentent 16 % du PIB ukrainien, porterait un nouveau coup à Kiev, après l'annexion de la Crimée en mars par la Russie.

À Marioupol, une ville de 500 000 habitants théâtre de combats particulièrement violents ces derniers jours, seuls huit bureaux de vote ont été ouverts. À Louhansk, des représentants gouvernementaux ukrainiens auraient empêché le transport de bulletins dans plusieurs bureaux de scrutin, selon les séparatistes.

Des militaires ukrainiens ouvrent le feu

Des gardes nationaux ukrainiens ont ouvert le feu, dimanche, sur une foule rassemblée à l'extérieur de l'hôtel de ville de Krasnoarmeisk, dans l'est de l'Ukraine, faisant plusieurs morts selon un représentant de l'insurrection prorusse.

L'incident s'est produit quelques heures après que des dizaines de gardes eurent mis fin au déroulement du référendum dans cette ville. Une altercation aurait éclaté entre des hommes réunis près de l'entrée de l'immeuble et les gardes. Sur une vidéo mise en ligne sur YouTube, on peut voir des gardes tirer en l'air avant de rentrer dans l'enceinte de l'hôtel de ville. Un homme, visiblement non armé, tombe à terre alors qu'il faisait face aux gardes.

Des gardes nationaux ukrainiens ont ouvert le feu, dimanche, sur une foule rassemblée à l'extérieur de l'hôtel de ville de Krasnoarmeisk.

Des gardes nationaux ukrainiens ont ouvert le feu, dimanche, sur une foule rassemblée à l'extérieur de l'hôtel de ville de Krasnoarmeisk. Photo: YouTube

Un photographe de l'Associated Press ayant été témoin de la fusillade a vu deux personnes allongées sur le sol, immobiles. Le leader rebelle Denis Pouchiline a déclaré à l'agence de presse ITAR-Tass que les tirs avaient fait un nombre encore indéterminé de victimes.

Les bureaux de vote ont fermé à 22 h (15 HE). Le dépouillement doit se faire dans la nuit et les résultats seront envoyés à Donetsk lundi matin.

Les Ukrainiens de Russie ont pu voter

Plusieurs milliers d'Ukrainiens ont voté dimanche à Moscou dans le cadre du référendum d'autodétermination organisé par les séparatistes prorusses de l'est de leur pays.

Près de trois millions d'Ukrainiens travaillent en Russie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Chronologie de la crise en Ukraine