NOUVELLES

WTA: Sharapova dompte enfin la terre battue de Madrid

11/05/2014 02:36 EDT | Actualisé 11/05/2014 02:46 EDT
Clive Brunskill via Getty Images
MADRID, SPAIN - MAY 11: Maria Sharapova of Russia holds her winners trophy after her three set victory against Simona Halep of Romania in their final match during day nine of the Mutua Madrid Open tennis tournament at the Caja Magica on May 11, 2014 in Madrid, Spain. (Photo by Clive Brunskill/Getty Images)

La Russe Maria Sharapova, finaliste malheureuse l'an passé, a remporté son premier titre sur la terre battue de Madrid, dimanche face à la Roumaine Simona Halep, à deux semaines du début de Roland-Garros.

«L'année dernière j'ai perdu en finale et je voulais vraiment monter sur la dernière marche cette année, a déclaré la N.9 mondiale. C'a vraiment été une semaine fantastique».

La Russe, 27 ans, empoche un deuxième succès sur terre battue cette saison après celui obtenu à Stuttgart fin avril, grâce à une victoire acquise en trois sets 1-6, 6-2, 6-3 devant la N.5 mondiale.

Sharapova, forte d'un 31e titre qui la fera monter lundi au 7e rang WTA, aborde les Internationaux de France avec confiance. La Russe a gagné tous ses matches cette saison sur la terre rouge, soit une série de 10 victoires sur cette surface.

Face à elle, dimanche sur le Manolo-Santana de Madrid, se présentait tout de même une Halep en pleine réussite: lauréate du tournoi sur dur de Doha en février, la Roumaine de 22 ans a remporté, sur les douze derniers mois, les sept premiers tournois de sa jeune carrière!

Sharapova affrontait donc une toute autre joueuse que celle qu'elle avait battue deux fois en 2012, quand Halep était classée 50e et 47e mondiale. «Elle est vraiment à un autre niveau aujourd'hui», reconnaissait d'ailleurs la Russe après le match.

Sharapova retrouve son jeu

Pour sa première finale dans un tournoi majeur, Halep a vite évacué la pression, pour infliger un cinglant 6-1 à la Russe dans la première manche.

«Dans le premier set je ne faisais pas grand chose pour la bousculer. Je savais que je devais faire des choses différentes après la première manche pour remporter le match», a analysé l'ancienne N.1 mondiale (août 2005).

La Russe a ensuite effectivement réussi à retrouver son jeu tout en puissance pour enlever facilement les deux manches suivantes et conclure la partie en 1 heure et 57 minutes de jeu.

Pour soulever le trophée madrilène, Sharapova a écarté de sa route l'Australienne Samantha Stosur, la Chinoise Li Na et la Polonaise Agnieszka Radwanska.

Mais elle n'a pas pu se mesurer à l'Américaine Serena Williams, son bourreau régulier sur terre battue, qui a abandonné sur blessure en quart dans la capitale espagnole.

La cadette des soeurs Williams, qui l'avait battue en 2013 lors des finales de Madrid et de Roland-Garros, est la seule joueuse à l'avoir vaincue sur cette surface depuis trois ans et son élimination, en demi-finale de Roland-Garros, face à la Chinoise Li Na.

Sharapova croisera-t-elle la route de Serena à Paris? Le public de la porte d'Auteuil se délecterait alors d'un duel forcément accroché entre la Russe, lauréate de l'édition 2012, et l'Américaine, qui lui a succédé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Maria Sharapova Style Evolution