NOUVELLES

Rafael Nadal remporte le tournoi de Madrid

11/05/2014 03:23 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT
Anadolu Agency via Getty Images
DOHA, QATAR - JANUARY 1: Rafael Nadal of Spain returns the ball to Tobias Kamke of Germany during the Qatar ExxonMobil Open Tennis tournament at the Khalifa Tennis Complex on January 1, 2014 in Doha, Qatar. (Photo by Stringer/Anadolu Agency/Getty Images)

L'Espagnol Rafael Nadal a remporté dimanche le tournoi ATP de Madrid en battant en finale le Japonais Kei Nishikori sur abandon, 2-6, 6-4, 3-0.

Le numéro un mondial remporte ainsi son premier tournoi de l'année sur terre battue, de bon augure pour lui avant le début de Roland-Garros dans deux semaines.

Nadal remporte ainsi son troisième titre de l'année après ceux de Doha et de Rio de Janeiro.

Après ses éliminations surprises en quart de finale à Monte-Carlo puis à Barcelone, le Majorquin a prouvé qu'il avait retrouvé son jeu et ses jambes sur sa surface fétiche et qu'il se tenait prêt à décrocher une 9e couronne à Paris, sa 5e d'affilée.

Nishikori, 12e mondial et assuré dès lundi de devenir le premier Japonais de l'histoire à rentrer dans le Top 10, bien qu'étant l'homme fort du moment (23 victoires, 4 défaites et 2 titres) et après son titre à Barcelone, n'a fini par céder sous les coups de l'Espagnol.

Nadal, pris à la gorge dès le début de la rencontre, a su se ressaisir pour faire parler son expérience grâce à son coup droit ravageur et finalement asphyxier le Japonais.

Nadal montrait des signes de faiblesses lors de la première manche dont a su profiter parfaitement Nishikori qui empochait le set (6-2).

Le scénario semblait se reproduire au début de la deuxième manche avec 3 jeux à 1 pour le Japonais, mais c'était sans compter sur le réveil de l'ogre espagnol.

Il montrait toute sa puissance en retrouvant enfin son service (91% de première balle dans le 2e set, contre 61% dans le premier) pour rattraper son adversaire qui souffrait physiquement et dû faire appel au masseur.

Nadal s'emparait de la manche pour égaliser à un set partout (6-4).

Le set décisif ne faisait plus aucun doute: Nishikori, après avoir fait appel une seconde fois au médecin, ne se déplaçait plus sur le terrain, laissant le numéro un mondial dérouler facilement.

A 3 à 0, c'en était trop et le Japonais décidait alors d'abandonner.

bur-dac/el

INOLTRE SU HUFFPOST

Rafael Nadal