NOUVELLES

Martin Kaymer évite la catastrophe et remporte le Championnat des joueurs

11/05/2014 08:28 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT

PONTE VEDRA BEACH, États-Unis - Martin Kaymer a calé un roulé de 30 pieds pour une normale au 17e trou et il a remporté le Championnat des joueurs par un coup devant Jim Furyk, dimanche.

Kaymer semblait avoir la victoire dans la poche avant une interruption des activités pendant 90 minutes en raison de la pluie. Il a ensuite commis un double boguey au 15e et semblait en difficulté sur la fameuse île du 17e trou. Sa balle s'est arrêté à un pied de l'eau. Son approche coupée a été ratée et la balle s'est immobilisée à 30 pieds de la coupe. Il a finalement réussi le roulé pour la normale et une avance d'un coup avec un trou à jouer.

«C'était une manière très étrange d'inscrire un pointage de trois», a-t-il mentionné.

Il a enchaîné avec une belle approche au 18e et a réussi un court roulé pour la normale et la victoire.

L'Allemand de 29 ans a remis une carte de 71 (moins-1). Furyk a joué 66 et a terminé au deuxième rang pour une deuxième fois en autant de semaines.

«J'ai fait ce que j'ai pu, a relaté Furyk. J'ai tout donné sur le terrain et je me suis bien battu, vous pouvez sortir tous les clichés. J'ai travaillé fort.»

Il s'agit pour Kaymer d'une première victoire en 18 mois.

Jordan Spieth, qui partageait la tête avec Kaymer avant la ronde finale, a commis son premier boguey du tournoi au cinquième trou et la débandade s'est poursuivie. Il a inscrit un score de 74 et a glissé à égalité au quatrième rang.

«Ça fait mal présentement, a admis Spieth, qui a terminé deuxième au Tournoi des Maîtres le mois dernier. Ce n'est pas agréable d'avoir été si près, d'avoir eu des occasions et de ne pas en profiter.»

La fin du parcours du TPC Sawgrass est un des plus difficiles, particulièrement le dimanche quand l'enjeu est important, et Kaymer a failli craquer. Cependant, il s'est racheté à temps et quand la balle a trouvé le fond de la coupe au 18e, il a pu pousser un soupir de soulagement.

Ancien no 1 au monde et détenteur d'un titre majeur, Kaymer a été envahi par les émotions pendant quelques instants quand il a parlé de l'importance de sa victoire lors du jour de la fête des Mères. Sa mère, Rina, est décédée d'un cancer en 2008 après que Kaymer eut remporté l'Omnium BMW en Allemagne.

Il a un tournesol sur son sac, la fleur préférée de sa mère.

«De gagner le jour de la fête des Mères... nous ne démontrons pas assez notre appréciation à nos parents, a déclaré Kaymer. Nous avons toujours besoin d'une occasion pour la démontrer et c'est ce que vous réalisez quand ils ne sont plus là. De gagner une journée comme celle-là... ça ajoute une saveur à l'ensemble de la semaine.

«Je pense à elle à tous les jours. Je n'ai pas besoin de la fête des Mères.»

David Hearn, de Brantford, en Ontario, a bouclé sa ronde en 70 coups pour aboutir à égalité au sixième rang, à quatre coups de Kaymer.

PLUS:pc