NOUVELLES

Irak: 20 soldats tués par des insurgés dans le nord (responsables)

11/05/2014 04:33 EDT | Actualisé 10/07/2014 05:12 EDT

Vingt soldats irakiens ont été enlevés et abattus par des insurgés dans le nord du pays, en proie à une spirale de violences depuis plusieurs mois, ont indiqué des responsables de sécurité et un employé de la morgue dimanche.

Les corps des soldats ont été découverts criblés de balles, et leurs mains, coupées, n'ont pas été retrouvées, a précisé un officier de police.

Ils avaient été enlevés samedi soir sur une base militaire au sud de la ville de Mossoul (nord) par des insurgés, qui ont pénétré en nombre sur le site. Leurs corps ont été retrouvés à proximité peu après, selon plusieurs sources.

Mais un général de division a déclaré qu'elle s'était produite plus tôt dans la semaine.

Les forces de sécurité sont régulièrement prises pour cible en Irak. Le 17 avril, des hommes armés avaient tué 12 soldats sur un site militaire situé dans la même région, l'une des plus violentes d'Irak.

Ces meurtres interviennent alors que le pays ne parvient pas à sortir d'une spirale de violences qui tue en moyenne 25 Irakiens chaque jour.

Les autorités imputent la violence qui touche l'ensemble du pays à des facteurs extérieurs, au premier rang desquels la guerre en Syrie voisine. Mais diplomates et experts affirment que les violences sont surtout alimentées par la colère de la minorité sunnite, qui s'estime marginalisée et maltraitée par les autorités.

str-sf/wd/feb/emb/cbo

PLUS:hp