DIVERTISSEMENT

Gala les Olivier 2014: les potins du tapis rouge (PHOTOS/TWITTER)

11/05/2014 09:05 EDT | Actualisé 12/05/2014 08:28 EDT

Un long tapis rouge avait été déroulé devant la porte principale d’ICI Radio-Canada, dimanche, pour accueillir les humoristes au 16e Gala les Olivier. Mais les vedettes de la soirée, sollicitées de toutes parts, se sont plutôt éparpillées un peu partout sur le parvis extérieur de l’institution pour poser devant l’objectif des photographes et accorder des entrevues. Et personne ne semblait embarrassé par le vent fort qui soufflait et en a décoiffé quelques-uns! Voici quelques propos attrapés ici et là par le Huffington Post Québec.

Sugar Sammy

En nomination pour l’Olivier de l’année, Sugar Sammy a affirmé sans détour ne pas être nerveux, quelques minutes avant le début du gala. Celui qui écrit et interprète la comédie Ces gars-là, avec son complice Simon-Olivier Fecteau, travaille présentement à écrire la deuxième saison de cette série, qui sera présentée à l’hiver 2015 sur les ondes de V. Le tournage aura lieu de la fin juillet à la mi-septembre.

Sinon, le comique poursuit ses tournées You’re gonna rire et En français svp jusqu’au début de 2016, et des représentations sont aussi prévues dans le reste du Canada. «J’ai eu une année très le fun, professionnellement, s’est réjoui Sugar Sammy. Je suis chanceux de pouvoir faire ce que j’aime, ce n’est pas donné à tout le monde, surtout dans les arts. Le reste, c’est du bonus.»

Martin Petit

Martin Petit est lui aussi très accaparé par la télévision par les temps qui courent. Il écrit les textes de la deuxième saison des Pêcheurs, à laquelle participeront notamment Louis-José Houde, Patrick Huard, Rachid Badouri et «environ 60% des humoristes qui étaient là la première année», aux dires de Martin.

«Après la première saison, j’ai eu beaucoup d’appels d’humoristes qui m’ont dit qu’ils aimeraient participer aux Pêcheurs, a-t-il raconté. C’est généreux de leur part, parce qu’ils jouent leur propre rôle, je crée des histoires autour d’eux, je leur mets des mots dans la bouche…. C’est assez intime. Ça demande un niveau de confiance assez élevé. J’ai beaucoup aimé la réaction des gens.»

Martin a annoncé qu’une adaptation des Pêcheurs est actuellement en développement pour la France et les États-Unis, ce qui l’a obligé à se retirer du projet de long-métrage tiré des bandes dessinées Les nombrils, auquel il devait collaborer.

Patrice Lemieux

«Après le quatrième match, je m’expectais que la série soit 3-2, et c’est vraiment ça qui est arrivé. La série suit son cours normal, et une des deux équipes va en sortir avec des points. C’est toujours dur de prédictionner quelque chose, mais j’ai l’impression que l’équipe qui va gagner quatre matchs va être celle qui va gagner la série….»

C’est en ces mots que le faux joueur de hockey Patrice Lemieux a tracé le bilan de la ronde des séries éliminatoires opposant le Canadien de Montréal aux Bruins de Boston. Sur une note plus sérieuse, l’interprète du personnage, Daniel Savoie, a précisé qu’un projet d’émission de télévision mettant en vedette Patrice Lemieux est toujours dans l’air, mais que celui-ci n’aboutira pas à TVA comme il était planifié au départ, mais plutôt à une autre chaîne, qu’il doit garder secrète pour l’instant.

Philippe Bond

En nomination dans la catégorie du DVD d’humour de l’année, Philippe Bond s’est dit très relax avant de s’engouffrer dans le studio 42 d’ICI Radio-Canada Télé, d’où était retransmis le gala en direct. Le garçon rode présentement son deuxième one man show, Philippe Bond 2, et a déjà donné une trentaine de représentations à travers la province.

«Le show est prêt, a déclaré Philippe, fébrile. À chaque soir, je fais un peu d’improvisation et j’ajoute des gags de temps en temps. J’ai déjà une heure et demi de matériel et, jusqu’ici, les réactions sont très bonnes!» Sa rentrée montréalaise aura lieu le 23 octobre prochain au Théâtre St-Denis. D’ici là, 70 dates sont prévues à son agenda.

Les Denis Drolet

Les Denis Drolet sont familiers avec le stress qu’engendre l’animation d’un gala, puisque, depuis deux ans, ils pilotent l’Autre Gala de l’ADISQ, en octobre, à MusiMax. Ils renouvelleront l’expérience en 2014. Mis à part cet engagement, le duo planche présentement sur une idée d’émission de télévision. «Ce serait Les Denis Drolet dans la vie de tous les jours, a expliqué Vincent Léonard (le Denis aux «palettes»). Ça fait longtemps qu’on veut entrer à la télé, mais on n’a encore jamais réussi à mettre la main sur ce qui nous plaisait vraiment. On est en train de concocter ça, et on va tâter le terrain…» Malheureusement, les deux rendez-vous que Les Denis Drolet ont animé à la télévision cette année, Monte dans le manège, à Ztélé, et Sur la toile, à MusiMax, ne seront pas de retour à l’antenne en septembre. Dans le cas de Monte dans le manège, il était entendu que le concept ne vivrait qu’une saison mais, pour Sur la toile, c’est la vente de MusiMax qui a compliqué les choses. Le tandem vient également de terminer sa tournée Comme du monde.

Ghyslain Dufresne

Ghyslain Dufresne aurait beaucoup aimé remporter, avec ses camarades des Chick’n Swell, l’Olivier de la Capsule, sketch ou série humoristique dans un nouveau média, pour la web-série Disparus, que le groupe a lancé à l’automne. «C’est pas mal la dernière nomination qu’on pourra avoir, a-t-il souligné, en faisant référence à la séparation des Chick, annoncée en janvier dernier. Le nombre de clics n’est peut-être pas de notre côté, mais on a offert un produit différent. Mais sinon, ce n’est pas grave, on va profiter de la soirée et s’amuser.» Rappelons que les Chick’n Swell ont animé le Gala les Olivier pendant quatre ans, de 2009 à 2012. Pour l’heure, Ghyslain Dufresne collabore aux textes du gala qu’Éric Salvail présentera au Festival Grand Rire de Québec et sera aussi du spectacle des finissants auteurs de l’École nationale de l’humour, dans quelques jours.

André Sauvé

De son propre aveu, André Sauvé consomme très peu de spectacles d’humour lorsqu’il est en tournée, comme présentement. «Sinon, j’ai l’impression de travailler», a-t-il rigolé. Celui qui débarquait tout juste de la Beauce, où il a donné ce week-end des représentations de son spectacle Être, a précisé avoir éprouvé un énorme coup de cœur, dans la dernière année, pour l’humoriste américain Louis CK.

Virginie Fortin et Mariana Mazza

Sur scène comme dans la vie, Virginie Fortin et Mariana Mazza se taquinent constamment. L’an dernier, Virginie a gagné le concours En route vers mon premier gala Juste pour rire, de justesse contre Mariana. Cette année, Mariana était nommée comme Découverte de l’année aux Olivier, alors que Virginie n’était pas finaliste. Existe-t-il une saine compétition entre les deux amies? «On s’haït un peu… mais pas trop», a badiné Virginie, pince-sans-rire. Toujours blagueuses, les jeunes femmes, qui promèneront leur spectacle en duo, Mazza/Fortin, un peu partout au Québec d’ici la fin de l’année, ont imaginé les catégories dans lesquelles elles aimeraient être citées au Gala les Olivier, l’an prochain. Alors que Virginie espère se démarquer sous la bannière «Meilleur micro-casque de l’année», Mariana, elle, croit qu’elle pourrait se distinguer du côté de la «Meilleure corde vocale» ou du «Meilleur tabouret». Les deux filles ont présenté ensemble le trophée de l’Émission de radio humoristique de l’année.

Jonathan Roberge

Jonathan Roberge, récipiendaire de la statuette de la Meilleure capsule, sketch ou série humoristique dans un nouveau média pour sa web-série Fiston, nous a appris qu’il développe une nouvelle formule de fiction où son fils de 5 ans serait justement devant la caméra avec lui. «Ce serait un genre de spin of de Fiston, a mentionné Jonathan. J’ai commencé à écrire des sketchs où je serais avec mon fils et où je lui expliquerais des choses. On filmerait dans un endroit public.» Le créateur a spécifié que c’est son garçon lui-même qui a demandé à jouer la comédie, comme son père. Le bambin a déjà tourné des saynètes pour l’émission Les Appendices, à Télé-Québec, et dans un vidéoclip de Pierre Lapointe. «Ce n’est pas moi qui le pousse, a insisté Jonathan. Il a vu papa faire des trucs et il a dit : “Moi aussi je veux faire des blagues à la télé!” Il va pouvoir s’ouvrir un compte de banque pour économiser et s’acheter une Porsche, comme tout bon Québécois moyen! (rires)» Très occupé, Jonathan Roberge proposera bientôt la cinquième saison de Fiston, et continue d’écrire pour le portail Urbania. À ce propos, il se dit étonné de voir à quel point ses textes circulent sur les réseaux sociaux.

Gala Les Olivier 2014: Tapis rouge

Gala Les Olivier 2014: les gagnants de la soirée

À lire aussi sur le HuffPost Québec

»Les gagnants

»Les réactions des gagnants

href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/05/11/victoire-sugar-sammy-affaire-tous-sur-twitter_n_5307363.htmll" target="_hplink">»Sugar Sammy dérange

»Les potins du tapis rouge

»La soirée sur Twitter

»La soirée en direct

»Le tapis rouge du Gala

»François Morency promet de la variété

»Des finalistes qui ont le goût de rire

»Louis-José Houde est le favori, avec 7 nominations

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?