NOUVELLES

Les Blackhawks veulent oublier les deux derniers matchs face au Wild

10/05/2014 06:57 EDT | Actualisé 10/07/2014 05:12 EDT

CHICAGO - Jonathan Toews voulait simplement oublier les deux derniers matchs et se concentrer sur ce qui pointe à l'horizon.

Les Blackhawks de Chicago peuvent-ils faire autrement?

Les champions en titre avaient la chance de compléter un balayage à l'étranger. Au lieu de ça, ils reviennent à domicile avec une égalité de 2-2 dans la série face au Wild du Minnesota. Le cinquième match aura lieu dimanche.

«Il faut effacer ces matchs de notre mémoire et se rappeler à quel point nous pouvons dominer devant nos partisans, a déclaré Toews. C'est du hockey de séries, personne ne s'attend à ce que ce soit facile. Il va y avoir des hauts et des bas. C'est comme ça.»

Les Blackhawks semblaient en bonne position après avoir gagné les deux premiers matchs à domicile, mais ils ont perdu le contrôle de la série au Minnesota.

Le Wild a simplement dominé les Blackhawks sur sa patinoire, où il a bien joué toute la saison, signant des victoires de 4-0 et de 4-2. Jason Pominville a touché la cible, Matt Cooke a provoqué l'étincelle à son retour au jeu après avoir purgé une suspension de sept rencontres et le Wild a amélioré sa fiche à 5-0 à domicile en éliminatoires.

«Quand nous sommes acculés au pied du mur, nous nous battons», a déclaré l'entraîneur du Wild Mike Yeo.

C'est quelque chose que les Blackhawks ont appliqué à la perfection pour remporter deux titres de la Coupe Stanley depuis 2010. Ils l'ont également fait plus récemment lorsqu'ils ont signé quatre victoires consécutives après avoir encaissé deux revers de suite contre les Blues de St. Louis en première ronde. Même s'ils n'ont pas posé un genou au sol, les Hawks semblent un peu ébranlés.

Accorder quatre buts lors de deux matchs consécutifs n'était certainement pas ce qu'ils prévoyaient faire. Ils n'ont dirigé que 20 tirs au but vendredi comparativement à 31 pour le Wild, ils n'ont pas récupéré de rondelles libres et ont été incapables de s'établir en territoire adverse.

«Nous devons nous positionner devant le filet, a commenté l'entraîneur des Hawks Joel Quenneville, samedi. Il doit y avoir du trafic devant le filet lorsque nous lançons.

«Je crois que dans la zone, il y a eu quelques occasions qui ne sont pas matérialisées lorsque nous avons été en mesure de mettre la rondelle au filet. Qu'on tire 20 ou 30 fois contre cette équipe, les chances de qualité vont survenir quand il y aura des joueurs devant le but.»

Quenneville est d'avis que les Blackhawks doivent être plus robustes et gagner leurs batailles à un contre un pour connaître du succès face au Wild.

PLUS:pc