NOUVELLES

Laurent Duvernay-Tardif est choisi en sixième ronde par les Chiefs

10/05/2014 04:52 EDT | Actualisé 10/07/2014 05:12 EDT
Agence QMI

MONTRÉAL - On dit que l'histoire a tendance à se répéter. On en a eu la preuve samedi.

Presque six ans après que le Québécois Jean-Philippe Darche eut revêtu l'uniforme des Chiefs de Kansas City pour une dernière fois, les Chiefs ont décidé de donner une chance à un autre étudiant en médecine de l'Université McGill qui évolue sur la ligne offensive.

Les Chiefs ont sélectionné Laurent Duvernay-Tardif en sixième ronde, 200e au total, lors du repêchage de la NFL.

Originaire de Mont-Saint-Hilaire, le colosse de six pieds cinq pouces et 315 livres a été le quatrième Canadien à être sélectionné lors de l'encan 2014, établissant ainsi un record.

Duvernay-Tardif est aussi devenu le huitième Québécois et le 10e joueur issu des rangs universitaires canadiens à être repêché par une équipe de la NFL.

«J'ai commencé à être, pas vraiment anxieux, mais excité au début de la cinquième ronde et c'est certain que ç'a pris un petit bout de temps avant de recevoir l'appel», a raconté le jeune homme de 23 ans lors d'un appel conférence.

«Au bout du compte, je suis vraiment content du dénouement.»

Il a mentionné avoir été contacté par des représentants des Eagles de Philadelphie et des Cardinals de l'Arizona avant de finalement recevoir la bonne nouvelle de la bouche de l'entraîneur-chef des Chiefs Andy Reid.

Le spécialiste des longues remises Randy Chevrier était le dernier Québécois à avoir été repêché dans la NFL, en septième ronde par les Jaguars de Jacksonville en 2001. Il est aussi le seul autre joueur de McGill à avoir mérité cet honneur.

Darche avait fait ses débuts dans la LCF avant de signer un premier contrat dans la NFL avec les Seahawks de Seattle en 2000.

Duvernay-Tardif a mentionné qu'il serait intéressé à rencontrer Darche, deux anciens du Collège André-Grasset, afin d'en connaître plus sur son aventure dans la NFL et à Kansas City. Il aimerait aussi apprendre comment il a réussi à conjuguer ses études au football. Darche sera d'ailleurs à Kansas City cette semaine afin de recevoir son diplôme de l'Université du Kansas.

«Je vais tenter de le contacter afin de voir s'il a des conseils à me donner», a-t-il déclaré, ajoutant plus tard qu'il ne voulait pas non plus trop envahir l'ancien spécialiste des longues remises lors d'une semaine si spéciale.

Ancien joueur de ligne défensive, Duvernay-Tardif avait prouvé sa valeur lors d'une journée d'évaluation à Montréal en mars dernier.

Effectuant des exercices devant des représentants de neuf équipes de la NFL — dont les Chiefs, les Eagles et les Cardinals —, Duvernay-Tardif avait démontré l'étendue de son talent et de ses habiletés physiques. Les résultats de ses tests physiques étaient dignes de ceux obtenus par les joueurs de ligne offensive qui avaient été invités au camp d'évaluation de la NFL à Indianapolis.

Après sa journée d'évaluation, Duvernay-Tardif, qui a fait l'objet d'un article dans le magazine Sports Illustrated, avait visité les installations des neuf équipes de la NFL.

«La chose la plus importante pour moi, c'est la chimie avec les entraîneurs, a-t-il mentionné. Quand je suis allé à Kansas City, j'ai eu la chance de rencontrer les deux entraîneurs de ligne offensive et c'est une des seules équipes qui a pris le temps d'apprendre à me connaître, pas seulement ma connaissance des jeux, mais aussi de voir comment allait mes études, comment je voulais conjuguer ça au football. Ils ont vraiment pris le temps d'apprendre à me connaître et j'ai apprécié ça.»

L'aventure NFL commencera rapidement pour Duvernay-Tardif. Il devait prendre l'avion en direction de Kansas City à 11 heures, dimanche, et participer à un premier entraînement dès lundi.

Il compte travailler fort afin de faire sa place avec les Chiefs et se croit prêt à passer au prochain niveau.

«Je pense être prêt physiquement, a-t-il déclaré. Je vais devoir m'habituer au calibre de l'opposition et améliorer ma technique afin de pouvoir bien contrer les joueurs adverses.»

Duvernay-Tardif a été nommé à deux reprises sur les équipes d'étoiles canadiennes lors de son séjour à McGill et il a reçu le titre de joueur de ligne par excellence au pays la saison dernière. Il a également participé au match East-West Shrine en janvier dernier, un match d'étoiles universitaires servant de vitrine pour les joueurs admissibles au repêchage.

«Nous avons vraiment découvert 'Larry' lors du match East-West Shrine, a mentionné le recruteur des Chiefs Pat Sperduto lors d'une conférence de presse webdiffusée par les Chiefs. Nous avons été impressionnés par ses qualités athlétiques pour quelqu'un de son gabarit.

«Nous espérons avoir cogné un circuit avec ce choix.»

Étudiant en médecine, Duvernay-Tardif est également le meilleur espoir en vue du repêchage de la LCF selon la centrale de recrutement du circuit. Le repêchage de la LCF aura lieu mardi.

Par ailleurs, Brent Urban, de Mississauga, a été le premier Canadien à entendre son nom être appelé samedi. Les Ravens de Baltimore ont choisi le joueur de ligne défensive de l'Université Virginia en quatrième ronde, 134e au total. Les Ravens ont ensuite opté pour le joueur de ligne offensive de l'Université Penn State John Urschel, de Winnipeg, en cinquième ronde, au 175e rang.

Le receveur de l'Université Notre Dame T.J. Jones, également de Winnipeg, a été sélectionné en sixième ronde, 189e au total, par les Lions de Detroit.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les dix compétitions sportives les plus rentables