NOUVELLES

Italie - Ovation pour le dernier match de Javier Zanetti à San Siro

10/05/2014 05:24 EDT | Actualisé 10/07/2014 05:12 EDT

Le légendaire "capitano" de l'Inter Milan, Javier Zanetti, a été acclamé par le stade San Siro où il a joué pour la dernière fois devant son public depuis 20 ans, samedi pour la 37e journée du Championnat d'Italie.

"Capitaine Duracell", 40 ans, a fini par s'arrêter. Entré en jeu à la 52e minute contre la Lazio Rome, à la place de Jonathan, il a été ovationné par un stade entièrement debout, qui l'a acclamé de longues minutes. Chaque ballon touché a déclenché des applaudissements nourris.

Avant le match, tous les "Nerazzurri" ont fait l'échauffement avec son maillot numéro 4, sous les chants du stade à la gloire de l'Argentin, très ému.

Dommage que pour la grande fête de Zanetti le stade n'ait pas été comble, la "curva Nord", virage des ultras de l'Inter, étant fermée pour deux matches après récidive de chants anti-napolitains tombant sous le coup de la "discrimination territoriale".

Après 19 saisons à l'Inter, l'Argentin a dit adieu à ses tifosi, après 857 matches en "nerazzurro" et 16 titres remportés.

Zanetti reste l'homme qui a soulevé la Ligue des champions remportée par l'Inter à Madrid, contre le Bayern (2-0), l'année du triplé (2010).

Zanetti, presque l'homme d'un seul maillot, est arrivé à l'Inter en 1995 à l'âge de 21 ans, après n'avoir connu que Talleres (D2) et Banfield en Argentine.

Aimé pour sa simplicité et son hygiène de vie modèle, Zanetti s'était présenté à sa toute première conférence de presse italienne avec un sac en plastique contenant ses crampons.

Porteur du brassard depuis 1999, après la retraite de Giuseppe Bergomi, Zanetti, milieu droit puis latéral droit, a vécu la montée en puissance de l'Inter, cinq fois consécutivement champion d'Italie de 2006 à 2010.

Sa dernière saison a été gâchée par une rupture du tendon d'Achille en avril 2013, qui ne lui a laissé jouer que 12 matches cette saison, alors qu'il n'en avait jamais disputé moins de 34 en 18 ans.

"Pupi" détient également le record de sélections (145) en équipe d'Argentine (5 buts), avec laquelle il n'a jamais remporté de trophée. Mais il s'est largement rattrapé à l'Inter.

Diego Milito, buteur de l'Inter du triplé, auteur des deux buts en finale contre le Bayern, a également joué ses derniers instants sur la pelouse de San Siro, entrant pour la dernière demi-heure à la place de Rodrigo Palacio. Une page s'est tournée.

eba/fbx

PLUS:hp