NOUVELLES

Crise ukrainienne: la Pologne souhaite que l'Allemagne soit plus ferme envers la Russie

10/05/2014 04:17 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

Le président polonais Bronislaw Komorowski a déclaré souhaiter davantage de fermeté de l'Allemagne à l'égard de la Russie afin de régler le plus rapidement possible la crise ukrainienne, dans un entretien au quotidien allemand Bild samedi.

Selon le président, Varsovie souhaite "davantage de détermination" de la part du gouvernement allemand, "afin de résoudre rapidement ce conflit et que l'Europe et ses voisins puissent vivre aussi à l'avenir sans crainte".

"J'ai du mal à comprendre le regard que portent certains en Allemagne sur la Russie. On en vient à soupçonner certains politiciens allemands de chercher à mener une politique étrangère qui est difficilement acceptable pour la Pologne", a-t-il ajouté.

M. Komorowski estime également que les sanctions économiques contre la Russie pourraient ne pas suffire et il se demande s'il ne faut "pas faire plus".

"Mieux vaudrait éteindre tout de suite le feu que d'attendre qu'il s'étende à d'autres pays", a-t-il affirmé.

D'autant que "si nous arrivons à une issue pacifique en Ukraine, nous pourrons offrir la perspective d'un avenir libre et démocratique, avec une croissance économique et de la prospérité, dans quelques années aux peuples moldave et géorgien, et peut-être même à la fin, j'espère, aux Russes", a-t-il conclu.

hap/plh

PLUS:hp