NOUVELLES

Un avion de ligne a failli percuter un drone dans le ciel de la Floride

09/05/2014 09:05 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - Des responsables américains ont confirmé, vendredi, qu'un avion de ligne avait failli entrer en collision avec un drone dans le ciel de la Floride au mois de mars.

Jim Williams, de la division des appareils sans pilote à la Federal Aviation Administration (FAA), a révélé l'incident jeudi lors d'une conférence sur les drones à San Francisco, en citant le cas comme un exemple des risques que représentent les drones.

Le risque qu'un avion sans pilote percute un avion de passagers est très réel, a dit M. Williams durant la conférence.

L'utilisation de drones s'est considérablement accrue au cours des dernières années, alors que ces engins sont de plus en plus abordables et accessibles aux consommateurs.

La quasi-collision a été rapportée aux contrôleurs aériens le 22 mars par le pilote d'un avion d'American Airlines Group, qui approchait de la piste d'atterrissage de Tallahassee en provenance de la Caroline du Nord.

Le pilote a déclaré que le drone s'était tellement approché de son avion qu'il pensait l'avoir percuté, selon M. Williams. Heureusement, l'inspection de l'avion après l'atterrissage a montré qu'il n'y avait pas eu de dommages.

Le pilote a indiqué que le drone se trouvait à une altitude d'environ 700 mètres lors de l'incident.

La FAA a enquêté sur cette affaire, mais le communiqué publié vendredi affirme qu'elle a été incapable d'identifier l'opérateur du drone.

«Notre défi est d'intégrer les appareils sans pilote dans l'espace aérien le plus complexe et le plus fréquenté du monde», affirme l'agence fédérale. «L'introduction d'appareils sans pilote dans l'espace aérien américain devrait se dérouler progressivement et dans l'intérêt de la sécurité.»

La loi exige présentement que les individus opérant des drones avisent les contrôleurs aériens lorsque leur appareil se trouve à huit kilomètres ou moins d'un aéroport, précise la FAA.

PLUS:pc