NOUVELLES

Syrie: l'armée entre dans l'ex-bastion des rebelles à Homs

09/05/2014 08:36 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

L'armée syrienne est entrée vendredi pour la première fois dans la vieille ville de Homs, d'où doivent sortir les derniers rebelles en vertu d'un accord entre régime et insurgés.

Les équipes d'ingénierie et de déminage de l'armée ont pénétré dans la vieille ville de la ville située dans le centre du pays, entamant les travaux de ratissage et de démantèlement des bombes, a indiqué le gouverneur de Homs, Talal al-Barazi.

Dans le quartier dévasté de Hamidiyé, un des secteurs --à majorité chrétien-- de la vieille ville aujourd'hui totalement désert, une journaliste de l'AFP a vu les vitrines éclatées des magasins, les volets et les murs des immeubles criblés de balles ainsi que d'énormes remblais sur une place.

Sur les trottoirs, deux tanks incendiés, de la ferraille rouillée ainsi que des pancartes détruites.

Selon le gouverneur, au moins 1.630 personnes, en très grande majorité des rebelles, ont quitté la Vieille ville depuis mercredi dans le cadre d'un accord inédit entre protagonistes car il s'agit du premier retrait des rebelles d'une grande ville depuis le début du conflit.

Toutefois, dans le quartier de Khaldiyé contrôlé par le régime aux abords de la vieille ville, les derniers 250 insurgés attendaient à bord de sept bus d'être évacués vers Dar al-Kabira, une localité rebelle de la province éponyme.

rim/ram/tp

PLUS:hp