NOUVELLES

Sharapova vient de l'arrière pour éliminer Li et atteindre les demis-finales

09/05/2014 09:49 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

MADRID - Maria Sharapova est venue de l'arrière pour obtenir sa place en demi-finales de l'Omnium de Madrid, alors qu'elle a eu raison de la Chinoise Na Li 2-6, 7-6 (5), 6-3.

Li a été en contrôle du duel jusqu'à ce qu'elle rate deux balles de bris dans le 11e jeu du deuxième set. Elle s'est alors mise à commettre plusieurs erreurs, qui ont permis à Sharapova de niveler le match.

Après un échange de bris dans la manche ultime, Sharapova a pris un bris d'avance et a pu le confirmer sur la 43e faute directe de la Chinoise, en route vers la victoire.

«Ça aurait pu aller d'un côté ou de l'autre (vendredi). Vous savez, tout s'est joué sur quelques points au deuxième set, a noté Sharapova, qui a commis sept doubles fautes. Je n'ai pas joué un bon premier set, mais j'ai trouvé une façon de provoquer la tenue du troisième.»

Sharapova sera maintenant opposée à la Polonaise Agnieszka Radwanska, qui a mis fin au superbe parcours de la Française issue des qualifications Caroline Garcia par une victoire de 6-4, 4-6, 6-4.

Quelques heures plus tôt, l'Américaine Serena Williams, double championne en titre face à laquelle Sharapova s'était inclinée en finale l'an dernier, a annoncé son retrait de la compétition en raison d'une blessure à la cuisse gauche.

Ce retrait a permis à la Tchèque Petra Kvitova, gagnante en 2011, d'accéder directement aux demi-finales. Elle y retrouvera la Roumaine classée quatrième Simona Halep, qui a montré la sortie à la Serbe Ana Ivanovic 6-2, 6-2.

Chez les hommes, Rafael Nadal semble avoir retrouvé sa superbe sur la terre battue alors qu'il a défait Thomas Berdych 6-4, 6-2 pour atteindre les demi-finales.

Le favori et première raquette mondiale avait perdu ses deux derniers quarts de finale sur sa surface de prédilection. Cette fois, il n'a pas déçu ses partisans, qui n'ont pas cessé de l'encourager tout au long de ce match.

«J'ai apporté beaucoup d'énergie et d'intensité dans cette rencontre et c'est la meilleure nouvelle. C'est mon meilleur match sur l'argile jusqu'ici. Les choses que j'ai bien faites par le passé ici, j'ai été en mesure de les refaire (vendredi).»

Nadal a montré une amélioration après chaque rencontre à Madrid, après s'être rapidement incliné à Monte-Carlo et Barcelone. Face à Berdych, il a démontré l'aplomb qu'il affiche habituellement sur terre battue, forçant son adversaire à courir d'un coin à l'autre avant de trancher avec un puissant coup droit, utilisé pour 16 de ses coups gagnants.

«Mon jeu est bon quand mon coup droit est bon, surtout sur terre battue, a expliqué Nadal, qui vise un troisième titre dans la capitale espagnole. À Monte-Carlo, j'ai utilisé mon revers plus que mon coup droit et quand je dois frapper cinq ou six revers d'affilée, ça n'aide pas mon jeu.»

Il fera face à son compatriote Roberto Bautista Agut. Le 45e joueur mondial a éliminé le Colombien Santiago Giraldo 6-3, 6-4.

David Ferrer l'a ensuite emporté 7-6 (3), 6-3 contre Ernests Gulbis pour devenir le troisième Espagnol à atteindre le carré final.

Le Japonais Kei Nishikori a privé les partisans de voir quatre Espagnols atteindre les demi-finales en défaisant Feliciano Lopez 6-4, 6-4 en fin de journée.

PLUS:pc