BIEN-ÊTRE

Restaurant Labarake: de caserne de pompiers à caserne à manger (PHOTOS)

09/05/2014 11:28 EDT | Actualisé 09/05/2014 11:41 EDT
courtoisie

Cette nouvelle adresse qui a élu domicile à côté du Loblaws des Shop Angus arrive comme une bouffée d'air frais dans ce coin du quartier Rosemont qui manquait cruellement de bons restaurants.

style="float:

Jamais on ne pourrait se douter qu'une SAQ, qui semblait d'ailleurs minuscule, occupait les lieux à peine quelques mois auparavant. Ce qui était à l'origine une caserne de pompiers s'est transformé en une caserne à manger. Une idée ambitieuse des trois propriétaires, Andy Aboushaybeh, propriétaire des Terrasses Bonsecours, Denis Sobolj et Emmanuel Besnier, anciennement à l’Auberge St-Gabriel.

La bâtiment historique avait déjà tout pour plaire: une architecture magnifique, des plafonds hauts, des poutres en béton et des murs de briques rouges. L'endroit a été magnifiquement bien aménagé et l'architecture mise en valeur par un décor de style industriel. Une cuisine ouverte, comme on les aime, avec quelques places pour surveiller la brigade en action, des banquette en cuir massif invitent au confort et à la convivialité!

Dans l'assiette

La cuisine, de style brasserie française, poursuit dans la même lignée. Pas surprenant qu'on retrouve au menu des plats réconfortants comme le burger de boeuf Angus, le fish and chips et des côtes levées particulièrement savoureuses et bien caramélisées. Le tartare de boeuf (pas trop relevé, mais bien goûteux) fait la fierté d'un des propriétaires et semble déjà un choix populaire auprès de la clientèle.

Quelques belles propositions sont également au menu pour les moins carnivores comme un saumon cuit à l'unilatéral, un délectable ceviche de pétoncles aux agrumes, des salades gourmandes et un sandwich de homard avec une garniture généreuse et bien dosée pour qu'on goûte bien le crustacé.

Petit bémol pour le plateau de charcuteries fait de quelques morceaux de terrines et de rondelles de saucissons (de La maison du rôti). On retrouve tellement souvent ce plateau sur les menus des restaurants qu'il se doit d'être exceptionnel pour se démarquer du lot. Chez Labarake, il y a tellement d'autres options plus intéressantes au menu!

Gardez-vous de la place pour le dessert. Coup de coeur pour la Panna Cotta façon tarte au citron. À 8 $, il ne faut pas passer votre tour.

Dans l'ensemble, la constance est au rendez-vous quant à la qualité des plats et pour un restaurant qui a ouvert ses portes depuis un peu plus d'une semaine, la cuisine semble déjà très bien rodée.

Le prix de certains plats est un peu élevé, mais les portions sont copieuses. La carte des vins propose des options très raisonnables (aussi peu que 28 $ la bouteille et 6 $ le verre). Chapeau pour ça!

Terrasse et brunchs à venir

Dès la fin mai, une terrasse d'environ 70 places sera aménagée pour amorcer la saison estivale en beauté. Quelques déclinaisons de sangria seront ajoutées au menu et une carte de cocktails maison est sur le point de voir le jour. Pour l'instant, on y sert tous les cocktails classiques et à voir à quel point ils étaient bien exécutés le soir de notre visite, la carte des cocktails maison promet de belles choses.

Le restaurant sera ouvert pour le brunch les samedis et dimanches d'ici quelques semaines. Réservez, car leur agenda est déjà bien rempli pour les semaines à venir. Ouvert jusqu'à 1h du matin du jeudi au samedi.

LABARAKE

3165, Rachel Est

514.521.0777

www.labarake.com

INOLTRE SU HUFFPOST

Nouveau restaurant Labarake, Caserne à manger