NOUVELLES

Rep. Dominicaine/cocaïne : audience préliminaire pour quatre Français

09/05/2014 11:52 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

Une quarantaine de personnes, dont quatre Français, en détention préventive depuis plus d'un an et accusées de trafic de drogue, ont commencé à comparaître devant la justice en République dominicaine qui doit décider si les charges sont suffisantes pour les juger.

Reportée à de nombreuses reprises, la première audience préliminaire devant un tribunal de Saint-Domingue a finalement débuté jeudi et reprendra lundi.

Le ministère public a soutenu que les quatre Français, dont deux pilotes d'avion, faisaient partie d'un réseau international de trafic de cocaïne.

Les pilotes Pascal Jean Fauret et Bruno Odos, l'assistant de vol Alain Castany et le passager Nicolas Pisapia avaient été interpellés le 21 mars 2013 sur le tarmac de l'aéroport de la station balnéaire de Punta Cana (ouest), alors qu'ils s'apprêtaient à décoller à bord d'un avion privé à destination de la France avec 700 kg de cocaïne à bord.

Le procureur Milciades Guzman a affirmé à l'audience que les quatre hommes étaient liés à l'envoi de quatre cargaisons de drogue vers l'Europe.

Les pilotes ont toujours nié avoir su que de la cocaïne se trouvait dans les bagages de leur passager.

Leur avocate Me Maria Elena Gratereaux a qualifié cette accusation d'"injustice" et répété que leur seul tort est d'avoir été aux commandes de l'avion, un appareil privé appartenant à l'homme d'affaires français Alain Afflelou, mais opéré par une société de location.

Le tribunal doit décider s'il existe des charges suffisantes pour poursuivre les quatre hommes et la quarantaine d'autres accusés dans cette affaire : agents des douanes, de la police anti-drogue et des services migratoires.

Les avocats des Français ont demandé leur remise en liberté sous caution, arguant du fait qu'ils avaient déjà passé plus d'un an en détention préventive sans jamais comparaître devant un juge.

La décision du tribunal sera connue quand tous les avocats de la défense auront présenté leurs arguments pour chacun des mis en cause.

nlb/cd/ll/hdz/tmo

PLUS:hp