NOUVELLES

Obama fait la promotion de l'énergie solaire dans un Wal-Mart de la Californie

09/05/2014 04:45 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

MOUNTAIN VIEW, États-Unis - Le président des États-Unis a annoncé vendredi de nouvelles initiatives prises par des entreprises, des autorités locales et sa propre administration afin d'intensifier le recours aux technologies solaires, en les présentant comme des mesures de lutte contre les changements climatiques qui n'exigent pas le consentement d'un Congrès divisé.

Dans un magasin Wal-Mart de la Californie, Barack Obama a annoncé que plus de 300 entreprises, États et municipalités avaient promis d'utiliser davantage l'énergie solaire. Le président a affirmé qu'il s'agissait de bonnes initiatives pour le pays, en précisant que l'énergie solaire était de plus en plus abordable et facile à utiliser.

M. Obama a déclaré que les engagements annoncés vendredi montrent qu'il y a des façons efficaces de lutter contre les changements climatiques tout en créant des emplois.

Citant une liste d'avantages économiques et environnementaux qu'il a attribués à l'énergie solaire, le président a inscrit ces engagements dans une campagne plus large visant à réduire la dépendance énergétique des Américains, à créer des emplois dans le domaine des énergies renouvelables et à réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

Selon M. Obama, il s'agit d'une stratégie gagnante pour tout le monde.

Le président a également annoncé des mesures exécutives visant à améliorer l'efficacité énergétique des édifices et des appareils ménagers. La Maison-Blanche affirme que le recours accru à l'énergie solaire permettra d'alimenter l'équivalent de 130 000 résidences, tandis que les mesures exécutives permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans une proportion équivalente au retrait de 80 millions de voitures des routes en un an.

S'adressant aux opposants de ses politiques énergétiques au Congrès, M. Obama a déploré que les élus «n'aient pas toujours été aussi visionnaires que nous l'aurions voulu sur ces questions». C'est pourquoi il a décidé de saisir des occasions d'agir unilatéralement cette année pour faire progresser la lutte contre les changements climatiques, a-t-il dit.

«Malheureusement, à Washington, nous avons toujours des négationnistes du climat qui parlent très fort», a déclaré M. Obama. «Mais ils perdent leur temps dans ce débat déjà réglé.»

La Maison-Blanche a précisé avoir choisi un magasin Wal-Mart parce que l'entreprise s'est engagée à doubler le nombre de projets d'énergie solaire dans ses magasins et ses centres de distribution. Mais en choisissant un géant de la distribution pour faire son annonce, M. Obama a provoqué une réaction négative des syndicats et des militants de l'équité salariale, qui estiment que les bas salaires versés par Wal-Mart à ses employés contredisent la politique présidentielle en faveur de la hausse du salaire minimum fédéral.

«Qui est le crétin de la Maison-Blanche qui a arrangé cela?», a lancé l'ancien secrétaire au Travail du président Bill Clinton, Robert Reich, sur Facebook.

PLUS:pc