NOUVELLES

Le groupe Mélanie Joly demande à ce que tous les contrats soient rendus publics

09/05/2014 12:12 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT
PC

À l'Hôtel de Ville de Montréal, le groupe Mélanie Joly demande que tous les contrats soient rendus publics, y compris ceux de moins de 25 000 $.

Les élus du parti proposeront d'ailleurs une motion à ce sujet lors de la prochaine séance du conseil municipal, le 26 mai.

Le groupe Mélanie Joly suggère que le futur directeur de l'information numérique à la Ville de Montréal fasse en sorte que ces contrats soient disponibles pour les citoyens.

« On veut s'assurer qu'il y ait un climat de confiance et par conséquent on veut s'assurer que l'information soit rendue publique et que ça soit le directeur de l'information numérique qui soit capable de rendre accessible cette information », a-t-elle déclaré.

Actuellement, seuls les contrats supérieurs à 25 000 $ font l'objet d'un appel d'offres.

L'opposition à l'Hôtel de Ville est indignée après que l'administration Coderre eut accordé, sans appel d'offres, un contrat de 20 000 $ à la firme Malouin, Phaneuf avocats.

Le contrat n'avait pas besoin d'être soumis à Denis Coderre ni à l'ensemble des élus du conseil municipal, puisqu'il est de moins de 25 000 $, mais l'opposition y voit un problème éthique puisque l'un des associés de la firme, Richard Phaneuf, était organisateur politique de la campagne de Denis Coderre et que son fils a été candidat dans l'arrondissement du Sud-Ouest.

Avec les informations de François Cormier

INOLTRE SU HUFFPOST

Me Denis Gallant devient inspecteur général de Montréal