NOUVELLES

L'Impact voudra effacer les mauvais souvenirs de sa défaite à Kansas City

09/05/2014 04:19 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal cherchera, samedi au stade Saputo, à continuer de s'extirper de la cave du classement de la MLS et à faire oublier une défaite embarrassante.

Le mois dernier, alors qu'il était toujours en quête d'un premier gain cette saison, le onze montréalais a été malmené 4-0 à Kansas City par le Sporting, club champion en titre de la MLS. L'Impact (1-3-4) a montré signe de vie depuis, alors qu'il l'a emporté à domicile contre l'Union de Philadelphie, mais il traîne toujours en avant-dernière place du classement de son association.

Les hommes de l'entraîneur Frank Klopas tenteront d'arracher des points au Sporting, qui occupe la première place dans l'Est avec une fiche de 4-2-2.

«Chaque match est une occasion d'aller chercher des points, a dit Klopas après la défaite subie à Kansas City, le 19 avril. C'est comme ça qu'il faut l'envisager. On ne peut plus rien changer au passé. Mais nous pouvons réagir à ce qui s'en vient. Et c'est ce que je dis aux gars.»

Lors du match à Sporting Park, l'Impact a bien abordé les premières minutes de jeu, y allant de rapides contre-attaques. Le Sporting a toutefois fini par exploiter les faiblesses du onze montréalais en défensive à mesure que le match avançait. Dom Dwyer a d'ailleurs marqué deux fois dans les six mètres cette journée-là. Il a quatre buts en tout jusqu'ici cette saison.

Le défenseur du Sporting Seth Sinovic s'est toutefois dit d'avis, cette semaine, que le score de 4-0 n'est pas une bonne indication du niveau de jeu qu'a présenté l'Impact sur l'ensemble de la rencontre.

«Ç'aurait pu être une autre histoire s'ils avaient marqué à l'occasion de leurs contre-attaques en début de match, a déclaré Sinovic aux représentants des médias de Kansas City, mercredi. Nous savons qu'ils représentent une menace. Ce sera un environnement difficile (au stade Saputo), mais nous avons hâte de relever le défi.»

«C'est une très bonne équipe, a commenté l'entraîneur du Sporting Peter Vermes après l'entraînement des siens, jeudi, à Kansas City. Notre mentalité, c'est de ne prendre personne à la légère. En bout de ligne, nous allons adopter une approche très sérieuse.»

Reste que l'Impact souffre cette saison, tant à l'offensive qu'en défensive. Ils n'ont réussi qu'un jeu blanc cette année — dans leur victoire de 1-0 contre l'Union — et leurs sept buts marqués en huit rencontres constituent le total le plus modeste dans la MLS.

Le défenseur de l'Impact Hassoun Camara n'enfilera pas l'uniforme, samedi, en raison d'une suspension d'un match découlant d'une accumulation de cartons jaunes.

PLUS:pc