NOUVELLES

Le Canadien s'attendait à une longue et dure bataille face aux Bruins

09/05/2014 12:06 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le Canadien s'attendait d'avoir à livrer une longue et dure bataille aux Bruins de Boston. C'est exactement ce qu'il doit faire.

«Nous étions prêts pour une longue série. Notre objectif était de l'étirer le plus longtemps possible, a affirmé Therrien, au terme de la défaite de 1-0 des siens en prolongation. Nous ne savons jamais ce qui peut arriver dans les prochains matchs.»

On a le sentiment chez le Tricolore, qu'avec la longue pause qu'on a eue après avoir liquidé le Lightning de Tampa Bay, qu'on sera avantagé plus la série se prolongera parce que plus frais et dispos. C'était en tout cas la prétention du joueur de centre David Desharnais, avant le début de la série.

La série à égalité 2-2 en est maintenant une au meilleur de trois. L'avantage de la glace n'a pas été un facteur jusqu'à maintenant.

«Tous les matchs ont été serrés, a relevé Therrien. Ce qui rend les choses intéressantes. Ça ne sera pas différent au prochain match.»

Le défenseur Josh Gorges a souligné l'importance pour ses coéquipiers et lui de vite refermer le tiroir du quatrième match, et se concentrer sur le suivant.

«Il n'y a plus rien qu'on puisse faire. Ça ne sert à rien de s'apitoyer sur son sort. Nous devons nous resserrer les coudes en vue du match numéro cinq. C'est tout ce qui compte.»

Gorges a ajouté qu'on réalise qu'on devra remporter un autre match sur la glace du TD Garden.

«C'est super d'avoir l'avantage de la glace, mais peu importe nous devons jouer de la même façon à domicile ou à l'étranger.»

Le défenseur a trouvé que l'équipe n'a pas bien joué en début de rencontre.

«La cohésion n'était pas au rendez-vous et les passes étaient imprécises. Nous devons identifier ce qui a mal fonctionné et s'assurer d'être meilleurs dans le cinquième match. Nous serons meilleurs.»

Les Bruins ont également fait la promesse qu'ils seront meilleurs à leur retour à la maison.

«La victoire est importante parce qu'elle nous replace dans la série, mais sans en diminuer la valeur je n'estime pas que nous avons joué notre meilleur hockey, a avancé Julien. Nous avons redoublé d'ardeur, mais je sais que notre équipe peut faire mieux. Nous travaillons là-dessus et nous espérons que cette victoire fera que nous serons meilleurs.»

Après trois duels à caractère offensif, les équipes ont versé dans l'étanchéité dans le quatrième affrontement.

Julien a soulevé comme explication que c'est parce que les deux équipes se connaissent parfaitement.

«On restreint les occasions de marquer à chacun des matchs. Ce soir, le Canadien n'a pas eu d'échappée franche. Nous en avions donné trois dans le match précédent, en incluant le but dans le filet désert.

«Des deux côtés, on fait les ajustements nécessaires. Cela dit, les deux gardiens ont été solides. Il y a eu de bonnes chances de marquer, de part et d'autre.»

Julien a dit souhaiter le réveil des membres de ses deux meilleurs trios, tout en soulignant que le Canadien espérait sans doute la même chose.

Sur la séquence du but, Price a expliqué avoir bien vu la trajectoire du disque après qu'il eut bondi contre la baie vitrée. C'est quand il est revenu devant lui qu'il l'a perdu de vue.

«La rondelle a frappé une jambière devant, et je ne la voyais plus.»

Price a dit que ce n'était pas une défaite particulièrement dure à avaler.

«Nous réalisons dans quelle situation nous nous retrouvons, a-t-il résumé. C'est maintenant une série deux-de-trois.»

PLUS:pc