NOUVELLES

La voiture de Vettel s'arrête dans la 1re séance; Hamilton le pllus rapide

09/05/2014 10:15 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

MONTMELO, Espagne - Sebastian Vettel a vu sa défense de titre déjà difficile rencontrer un autre obstacle, alors que sa Red Bull s'est arrêtée au cours de la première séance d'entraînement du Grand Prix d'Espagne de Formule Un, vendredi.

La journée s'est beaucoup mieux déroulée pour le pilote Mercedes Lewis Hamilton. Le Britannique, qui tentera d'obtenir une quatrième pole position et une quatrième victoire consécutive ce week-end, a signé les meilleurs chronos des deux séances.

Vettel en était à son cinquième tour sur le circuit de Barcelone-Catalogne quand sa Red Bull s'est arrêtée. Il a aidé à pousser sa voiture hors piste avant de se saisir d'un extincteur pour l'asperger, au grand plaisir de nombreux partisans, qui se sont massés le long de la clôture pour prendre des photos.

L'écurie a indiqué qu'un problème électrique est à l'origine des ennuis de Vettel, qui n'a pas pu être de la deuxième séance, des câbles ayant été grillés dans l'incident. Ce qui signifie que Vettel n'aura eu qu'une session pour se préparer en vue des qualifications de samedi.

«C'est un petit problème aux grandes conséquences», a laissé tomber Vettel.

Red Bull avait équipé la voiture de Vettel d'un vieux châssis afin de vérifier ce qui pourrait causer le manque de rythme de la nouvelle mouture. L'écurie autrichienne s'est retrouvée avec un problème beaucoup plus grave sur les bras finalement.

Après que Vettel eut regagné les paddocks sur un scooter, Hamilton a mené sa Mercedes au tour le plus rapide, avant de retrancher encore 1,5 seconde à ce temps pour inscrire un temps d'une minute, 27,023 secondes. Le coéquipier de Hamilton et meneur au classement des pilotes, Nico Rosberg, a été limité à seulement neuf tours en raison d'un problème de refroidisseur.

Hamilton n'a pas semblé rouillé à la reprise des activités après une pause de trois semaines et il a démontré que les autres équipes n'ont toujours pas rattrapé les Mercedes, malgré les dernières améliorations apportées aux voitures pour le début de la portion européenne.

Il a abaissé le temps de référence établi plus tôt par Jenson Button avec deux derniers tours très rapides, laissant au pilote McLaren le deuxième temps de la première séance. C'est la Red bull de Daniel Ricciardo qui a semblé montrer le plus de constance. Il a pris le troisième temps des deux séances, à près d'une seconde de Hamilton.

«Ça a été une très bonne journée (vendredi) et je suis heureux d'être de retour dans la voiture après cette longue pause, a indiqué Hamilton. Nos deux séances se sont bien passées. En fait, je n'ai pas eu un aussi bon vendredi depuis bien longtemps.»

Vainqueur l'an dernier, Fernando Alonso a mené sa Ferrari au quatrième temps en matinée, avant de répéter en après-midi. Le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, a déclaré qu'il n'est pas heureux des résultats de l'équipe et qu'il travaillera de très près avec son directeur, Marco Mattiacci, « afin d'améliorer la situation aussi rapidement que possible».

Pablo Maldonado, sur sa Lotus, est celui qui a effectué la plus grosse charge de travail avec 76 tours dans les deux séances d'une heure et demie.

Cette journée d'entraînement a donné lieu à quelques moments inquiétants.

En matinée, Sergio Perez a d'abord dû revenir aux puits quand le mirroir gauche de sa Force India s'est détaché. Le Mexicain a dû le retenir et gagner les puits en pilotant de l'autre main. Le pilote d'essais de Sauber Giedo Van der Garde a ensuite vécu des moments plus stressants, quand il a informé son équipe qu'il n'avait plus de freins et qu'il a quitté la piste, ratant de peu le muret.

En après-midi, la Lotus de Romain Grosjean est tombée en panne à la sortie de la ligne des puits, tandis que Jean-Éric Vergne a perdu la roue arrière-droite de sa Toro Rosso. Max Chilton a dû s'arrêter deux fois en raison de problèmes de moteur, avant qu'une pièce de sa Marussia ne s'envole à son prochain tour. Il a terminé la journée en conduisant sa voiture dans le sable.

PLUS:pc