NOUVELLES

Marche Monde d'Oxfam Québec : des milliers de jeunes dans les rues de Montréal (ENTREVUE)

09/05/2014 01:40 EDT | Actualisé 09/05/2014 01:42 EDT
Oxfam-Québec

Des milliers de jeunes font aujourd’hui un pied de nez au temps gris en participant à la 44e Marche Monde d’Oxfam Québec, un événement festif qui se veut un symbole de solidarité envers les plus démunis.

Provenant d’écoles de toutes les régions du Québec, les élèves engagés dans le mouvement se sont investis toute l’année dans des actions concrètes pour lutter contre les inégalités, en plus de devoir débourser 50$ pour prendre part à la marche.

Le signal de départ a été donné à 10h, à la Place des Festivals du Quartier des spectacles. Le parcours prévu s’étend sur 7,2 km dans les rues de Montréal. Une minute de silence devait être observée à 11h20 en hommage aux populations opprimées par la famine et la pauvreté.

Le Huffington Post Québec a posé quatre questions à Kim Rusk, porte-parole de la Marche Monde, qui collabore avec Oxfam Québec pour la première fois.

Kim, pourquoi as-tu décidé de t’impliquer dans cet événement?

«C’est une façon, pour moi, de faire ma part, de contribuer et de conscientiser, mais surtout de souligner l’implication des jeunes dans leur quête d’un monde meilleur.»

Tu affirmes que les jeunes d’aujourd’hui sont allumés. De quelle façon leur énergie se traduit-elle dans la société, selon toi? Que trouves-tu de plus beau chez les jeunes en 2014? Te sens-tu proche d’eux?

«On reproche souvent aux jeunes d’aujourd’hui d’être des enfants-rois, de vouloir tout, tout de suite et sans effort. La Marche Monde est la parfaite démonstration du fait que nos jeunes sont revendicateurs d’un monde juste, équitable et sans famine. C’est beau de les voir s’impliquer durant leur année scolaire dans des projets humanitaires, réfléchir à trouver des solutions, échanger sur des questions de société et, surtout, agir pour faire une différence.»

T’impliquais-tu toi-même dans des activités de ce genre quand tu étais adolescente?

«Oh que oui! Les téléthons, les œuvres caritatives, les soupers spaghetti… J’adorais organiser des événements pour amasser des sous.»

Selon toi, quelle différence peut apporter un rassemblement comme Marche Monde dans la collectivité?

«La Marche Monde est une célébration. Celle des jeunes qui, depuis le début de leur année scolaire, travaillent fort et s’impliquent pour la collectivité. C’est leur moment, leur fête, leur marche!»

Kim Rusk anime tous les midis l’émission Kim Rock à CKOI et sera tout l’été reporter à Sucré salé, sur les ondes de TVA, pour une quatrième année.

Pour en savoir plus sur Oxfam Québec et la Marche Monde, on peut consulter le site de l'événement. Des rassemblements comme celui de Montréal auront lieu à Sherbrooke, Québec et Gatineau en octobre prochain. L’an dernier, près de 150 000$ avaient été recueillis.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les écarts entre riches et pauvres dans les grandes villes canadiennes