DIVERTISSEMENT

8 théâtres d'été à ne pas manquer au Québec en 2014

09/05/2014 11:11 EDT | Actualisé 09/05/2014 11:15 EDT
Courtoisie

D’ici quelques semaines, la saison des théâtres d’été prendra son envol à travers le Québec. Afin d’orienter vos sorties bucoliques et artistiques des prochains mois, le Huffington Post Québec a dressé un palmarès des théâtres d’été les plus prometteurs.

1) Diner de cons – Théâtre Hector Charland – 4 juillet au 30 août

Succès à travers la francophonie depuis plus de vingt ans, tant dans sa version théâtrale que cinématographique, Le Diner de cons reprendra vie tout l’été à L’Assomption avec André Robitaille, Brigitte Lafleur, Marcel Leboeuf, Geneviève Rochette, Antoine Durand et Jean-Pierre Chartrand, dans une mise en scène de Normand Chouinard. Si vous n’avez encore jamais goûté à cette franche comédie, sachez qu’il s’agit d’une soirée où des amis invitent des « cons » dont ils pourront se moquer toute la soirée. À la fin, un champion sera désigné.

Plus de détails ici.

2) Les Voisins – Théâtre Rougemont – 21 juin au 30 août

Claude Meunier et Louis Saïa ont marqué l’histoire du théâtre avec leur regard acidulé sur la banlieue québécoise. Des voisins qui n’ont rien à dire, mais qui préfèrent boucher les trous du silence avec une succession d’inepties : voilà la prémisse chargée d’amour et d’humour de ce classique de vivacité et d’intelligence. Dirigée par le talentueux Frédéric Blanchette, la distribution compte entre autres Isabelle Vincent, Henri Chassé, Kathleen Fortin et Roger La Rue.

Plus de détails ici.

3) La Monnaie de la pièce — Théâtre du Vieux-Terrebonne – 12 juin au 16 août

On pourrait se contenter d’écrire que la pièce est mise en scène par Benoit Brière et qu’elle repose sur une distribution comique des grandes occasions, dont font partie Luc Guérin, Marie-Hélène Thibault, Martin Drainville et Pierrette Robitaille. Mais on ajoutera que cette histoire est constituée d’un fabuleux tissu de mensonges dans lequel s’embourbe un chef d’entreprise aux prises avec des problèmes financiers, des huissiers, une femme dépressive et une belle-mère impliquée dans la compagnie. Une belle pagaille en perspective.

Plus de détails ici.

4) Appelez-moi Stéphane – Le Pavillon de l’Île – 27 juin au 23 août

Des cours de théâtre du soir, cinq élèves issus de milieux disparates, un professeur un peu gourou qui les invite à jouer une partie de leur propre vie, en trouvant toujours le moyen de les mettre à nu sans jamais s’impliquer lui-même. Déferlement d’angoisses et comédie grinçante, cette pièce culte vous sera racontée par Diane Lavallée, Michel Laperrière, Jeff Boudreault, France Pilote, Véronique Claveau et Stéphane Breton.

Plus de détails ici.

5) Motel des Brumes – Théâtre du Chenal-du-Moine – 26 juin au 26 juillet

Bas-Saint-Laurent, un motel niché sur le bord d’une falaise, des phénomènes paranormaux, des propriétaires qui font tout pour libérer leur propriété afin de ne pas faire fuir leurs clients. La prémisse de l’histoire et sa distribution cinq étoiles (Bernard Fortin, Pauline Martin, Claude Prégent, Martine Francke, Marie-Claude St-Laurent et Marc St-Martin) semblent plaire aux amateurs, puisque 65 000 billets ont déjà été vendus.

Plus de détails ici.

6) Mission Séduction – Théâtre de Saint-Sauveur – 12 juin au 30 août

Une mise en scène d’Alain Zouvi, un texte de Sophie Clément, une histoire d’atelier de séduction pour hommes avec un aîné déphasé, un amoureux incapable de déclarer sa flamme, un macho et un autre qui regrette le romantisme exacerbé des troubadours. Donné par la rousse incendiaire Catherine Bérubé (19-2 et Les Jeunes Loups), le cours sera suivi par Hugo Giroux, Jacques Girard, Frédéric Millaire Zouvi et Emmanuel Richenbach.

Plus de détails ici.

7) L’intrus – Théâtre de St-Adèle – 12 juin au 30 août

Quand Florence rend visite à ses parents un samedi soir, ceux-ci sont confrontés à une jolie surprise : leur fille, une étudiante en psychologie, est accompagnée d’un amoureux on ne peut plus différent de leur progéniture. Le garçon est un petit punk. Et il bien des remous au sein de cette famille bourgeoise… Dans une mise en scène de Michel Poirier, Sylvain Marcel et Amélie Grenier (Les Parents) nous réservent plusieurs éclats de rire en compagnie de Vincent Fafard et de Caroline Bouchard.

Plus de détails ici.

8) L’Auberge des morts subites – Centre culturel de Belœil – 5 juillet au 2 août

Quatre personnes meurent et se retrouvent dans une auberge entre ciel et terre. Un homme d’affaires torontois, un péquenot glouton, un intello franchouillard et une actrice prétentieuse seront confrontés à leur attachement matériel, alors qu’ils tentent d’humaniser des anges pour les convaincre de descendre sur Terre. Cette pièce écrite par Félix Leclerc permet à la metteure en scène Michèle Deslauriers de souligner le 25e anniversaire du décès du célèbre chansonnier et auteur, en compagnie d’une ribambelle d’acteurs, donc Chantal Baril, Jean Maheux, Robert Brouillette et Pierre Gendron.

Plus de détails ici.

INOLTRE SU HUFFPOST

Saison 2014-2015 du Théâtre Jean Duceppe
Saison 2014-2015 du Théâtre du Rideau Vert