NOUVELLES

Deux accusés dans une affaire de «crime d'honneur» doivent être extradés en Inde

09/05/2014 02:08 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

VANCOUVER - Une mère et un oncle accusés d'avoir ordonné le soi-disant «meurtre d'honneur» d'une jeune femme de la Colombie-Britannique font l'objet d'un ordre d'extradition en Inde par un juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

Jaswinder («Jassi») Sidhu avait été trouvée poignardée à mort en juin 2000 dans l'État indien du Punjab. Sa mère, Malkit Kaur Sidhu, et son oncle, Surjit Singh Badesha, ont été formellement accusés en Inde de meurtre et de complot dans cette affaire.

La Couronne allègue que l'homme et la femme ont orchestré le meurtre à la suite du mariage de la jeune femme avec un chauffeur pauvre de pousse-pousse en Inde, plutôt qu'avec un homme riche plus âgé que sa famille avait choisi pour elle.

Les deux accusés ont combattu leur extradition, arguant qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour les forcer à faire face à la justice indienne.

Jaswinder Sidhu, âgée de 25 ans, s'était mariée en secret contre la volonté de sa famille. La jeune femme vivait à Maple Ridge, à l'est de Vancouver, en février 2000 lorsque sa famille a appris qu'elle s'était mariée secrètement contre leur gré. Elle est ensuite partie pour l'Inde en mai 2000 dans le but de ramener son époux au Canada. Le couple a été attaqué là-bas en juin. Le mari, Mithu Sidhu, a survécu à l'agression.

Quatre hommes ont déjà été condamnés pour meurtre en Inde dans cette affaire.

PLUS:pc