NOUVELLES

Bermane Stiverne et Chris Arreola haussent le ton avant leur duel à finir

09/05/2014 05:43 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Debout au podium, Bermane Stiverne a créé un malaise en restant silencieux pendant de longues secondes. L'expression dans son visage était difficile à lire parce qu'il portait des verres fumés.

Quand il s'est finalement mis à parler, l'aspirant au titre de champion du monde des poids lourds s'est mis à haranguer Chris Arreola. Celui-ci ne bougeait pas dans son siège à cinq pieds de là, mais il était furieux.

«Dans ta tête, tu sais ce qui va arriver, a déclaré Stiverne, qui lève rarement le ton en public. Dans le ring, ta gueule, je vais la fermer. Je vais t'arracher la tête. Je vais t'envoyer au plancher et te marteler toute la soirée. Tu peux perdre tout le poids que tu veux, ça n'a aucune importance.»

Il est clair que Stiverne et Arreola savent ce qui sera à l'enjeu à l'occasion de leur combat revanche, qui aura lieu samedi au Galen Center de l'Université Southern California. Le vainqueur succédera à Vitali Klitschko à titre de champion WBC des lourds, et ce qui était jadis la ceinture la plus prestigieuse de la boxe reviendra à un boxeur nord-américain.

Pendant près de six ans, seuls des boxeurs nommés Klitschko ont détenu les principales ceintures chez les lourds. Les frères ukrainiens ont dominé cette catégorie de poids pendant une plus longue période encore, humiliant plus souvent qu'à leur tour des boxeurs format géant durant une séquence incroyable de domination conjointe.

Mais le titre WBC est finalement devenu vacant, au mois de décembre dernier, quand Vitali Klitschko a pris sa retraite et décidé de se consacer à la politique. Maintenant, deux vétérans chez les poids lourds tenteront de saisir cette chance de le remplacer.

Stiverne (23-1-1, 20 K.-O.), un Québécois d'origine haïtienne, attend cette occasion depuis un an après avoir progressé sans relâche au classement. Arreola (36-3, 31 K.-O.), lui, tentera pour la deuxième fois de s'emparer de la ceinture du WBC. Il a perdu devant Klitschko en 2009.

Stiverne a battu Arreola par décision claire, il y a un an, dans ce qui était censé être un combat éliminatoire menant à un duel contre Klitschko. Il a alors fracturé le nez d'Arreola au troisième round et l'a dominé pendant le reste du combat.

Arreola a rappelé les événements de cette soirée quand il a brièvement répliqué à Stiverne en conférence de presse, avant de quitter les lieux abruptement.

«Ouais, tu m'as fracturé le nez, a lancé Arreola. Mais même si je connais ma pire soirée, tu ne pourras pas m'arrêter cette fois. Tu peux parler tant que tu veux, mais regarde-moi et souviens-toi de moi. Je vais te finir samedi soir, je serai le premier Mexicain à être champion des poids lourds, et personne ne va se souvenir de toi.

«Tu as allumé un feu en moi, a ajouté Arreola, un boxeur qui a souvent péché par paresse dans le passé. Je vais te donner la pire raclée de ta carrière.»

PLUS:pc