NOUVELLES

Venezuela: les camps des manifestants sont démantelés; 243 arrestations

08/05/2014 12:31 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - Des centaines de membres de la Garde nationale et de la police vénézuéliennes ont démantelé, tôt jeudi matin, quatre camps érigés par des manifestants étudiants, en plus de procéder à l'arrestation de 243 personnes.

Les camps composés de petites tentes avaient été installés il y a plus d'un mois pour dénoncer le gouvernement du président Nicolas Maduro.

Le ministre vénézuélien de l'Intérieur, Miguel Rodriguez Torres, a annoncé la tenue de l'opération policière jeudi matin. Il a ajouté que les 243 personnes arrêtées comparaîtront devant la justice au cours des prochaines heures.

Il a affirmé que les autorités disposent de preuves qui démontreraient que les manifestants se préparaient à commettre des actes terroristes, à incendier des voitures et des voitures de police, et à attaquer les forces de l'ordre avec des bombes incendiaires. M. Torres affirme qu'une quantité «impressionnante» de drogue a été saisie dans les camps.

Le démantèlement des camps a été annoncé quelques heures seulement avant que l'opposant Leopoldo Lopez, qui est incarcéré dans une prison militaire près de Caracas depuis février, ne soit présenté à la justice pour déterminer s'il ferait l'objet d'un procès en lien avec des manifestations antigouvernementales, ou s'il serait remis en liberté.

L'audience de Lopez a toutefois été suspendue dès son arrivée et il a été renvoyé derrière les barreaux.

Les manifestants nient vouloir renverser le gouvernement. Ils affirment simplement vouloir témoigner de leur exaspération face à une inflation qui atteint 57 pour cent, à des pénuries récentes et aux tactiques autoritaires de leurs dirigeants.

PLUS:pc