NOUVELLES

Un ouvrier est électrocuté sur le site d'un stade en construction au Brésil

08/05/2014 03:34 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

SAO PAULO - Un ouvrir travaillant dans un stade de la Coupe du monde au Brésil est décédé à la suite d'un accident de nature électrique, jeudi. L'événement tragique a mené à l'interruption temporaire des travaux dans un bâtiment dont la livraison est déjà très en retard, cinq semaines seulement avant le début du tournoi.

L'ouvrier a été victime d'un choc électrique sur le site du stade Arena Pantanal à Cuiaba, a fait savoir Rosenil Moraes, responsable des services d'urgence dans l'État de Mato Grosso. Le travailleur est décédé plus d'une demi-heure plus tard d'un arrêt cardiorespiratoire.

Il s'agit du huitième ouvrier à mourir dans un accident durant la construction des stades de la Coupe du monde qui commencera le 12 juin. Ce décès survient à un moment inquiétant, alors que les organisateurs tentent d'accélérer le rythme afin de terminer les trois derniers stades incomplets à temps pour le Mondial.

Selon Moraes, les ambulanciers ont tenté de réanimer Muhammad Ali Maciel, qui était âgé de 32 ans, sur le site du stade. Il manque encore des sièges à l'enceinte en raison de délais dans la livraison. Maciel travaillait pour une entreprise appelée Etel Engenharia, qui met en place les réseaux d'information et de communication au stade.

Moraes a indiqué que l'entreprise a lancé une enquête. Selon elle, l'ouvrier semblait utiliser l'équipement de sécurité approprié quand il a subi le choc électrique.

PLUS:pc