NOUVELLES

Tunisie: l'un des hommes forts de Ben Ali libéré

08/05/2014 09:51 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

Un ancien ministre de l'Intérieur du président tunisien déchu Zine El Abidine Ben Ali, condamné pour la répression de manifestations en 2011, est sorti de prison jeudi, ont annoncé son avocat et un responsable de l'administration pénitentiaire.

"Rafik Belhaj Kacem est sorti de prison aujourd'hui. Il a purgé la totalité de sa peine", a dit à l'AFP son avocat Abéda Kéfi.

L'ex-ministre a aussitôt été transféré dans une clinique car "malade", ont précisé M. Kéfi ainsi que le fils de M. Belhaj Kacem, Ali.

"Il a quitté la prison aujourd'hui. Il a été libéré", a confirmé un responsable de l'administration pénitentiaire qui a préféré garder l'anonymat.

Détenu depuis fin janvier 2011, Rafik Belhaj Kacem, l'un des hommes forts du régime de Ben Ali, a été plusieurs fois condamné à de la prison ferme pour "meurtre avec préméditation" et "tentative de meurtre avec préméditation"

Mais en avril, il a vu sa condamnation allégée à trois ans de prison en appel par la justice militaire, provoquant la colère des familles des victimes de la répression qui ont dénoncé un verdict clément.

D'autres hauts responsables de l'ère Ben Ali ont vu leurs condamnations réduites en appel au cours du même procès.

Ainsi l'ancien directeur de la sécurité présidentielle, Ali Seriati, également condamné à trois ans de prison en avril, "va être libéré le 18 mai", selon Abéda Kéfi, qui est aussi son avocat.

Selon un bilan officiel, la répression du soulèvement populaire qui a chassé Ben Ali a fait plus de 300 morts et des centaines de blessés.

kl-ms/iba/hj

PLUS:hp