NOUVELLES

Un ours noir fait une victime près de Fort McMurray

08/05/2014 09:40 EDT | Actualisé 08/05/2014 09:41 EDT
Douglas Brown/Flickr
A Black Bear at Lake Ekultna, Alaska. A fine young bear accompanied by a swam of mosquitoes. For what it's worth, there has to be a lot of mosquitoes to show up in a photograph this far away! :) I took this photograph with a 400mm telephoto so the bear wasn't all that close but he was originally coming towards us, then saw us, including the now robust Sailor at over 100 pounds, and quickly changed course and started running up a hillside at a modest pace. Sailor got excited but I had him on a leash in a second when I saw the bear coming our way. Sailor had his nose in the air but didn't make a huge scene. But the mosquitoes were thick that day! A real DEET 40% Bug Spray day!

Une employée de Suncor a été tuée sur son lieu de travail par un ours noir, dans le nord-est de l'Alberta, mercredi.

La tragédie est survenue en après-midi au camp principal de Suncor, à 25 kilomètres au nord de Fort McMurray. Ce camp est situé dans un endroit fort isolé, mais il bouillonne d'activité, a indiqué le caporal George Cameron de la GRC.

La victime a été déclarée morte sur les lieux. Son identité et son âge n'ont pas été dévoilés.

Barrie Harrison, de la Commission de la santé et de la sécurité du travail de l'Alberta, a expliqué que l'employée avait été attaquée par un ours noir mâle adulte. L'animal a été tué par les agents de la GRC.

Les autorités ignorent si la victime était seule ou accompagnée au moment du drame.

Selon M. Harrison, les entreprises de la région ont établi des procédures pour éviter ce genre d'attaque. M. Harrison, qui travaille depuis plusieurs années pour la Commission, a dit qu'il n'avait encore jamais entendu parler d'un cas d'ours qui aurait attaqué quelqu'un sur les lieux d'un gisement.

«Il s'agit d'un événement très tragique, a reconnu une porte-parole de Suncor, Sneh Seetal. Nous tentons d'entrer en contact avec ses proches. Tant et aussi longtemps que nous ne les avons pas retracés, nous ne révélerons rien sur la victime. »

Mme Seetal a ajouté que l'entreprise avait rappelé à ses travailleurs d'être particulièrement vigilants avec la faune environnante. «Une partie de la formation que nous donnons à nos employés consiste à leur dire d'alerter les personnes compétentes s'ils voient une bête sauvage afin que les mesures appropriées soient appliquées.»