NOUVELLES

Martin Kaymer égale le record du parcours à Sawgrass avec un 63

08/05/2014 08:17 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

PONTE VEDRA BEACH, États-Unis - Martin Kaymer a arrêté de penser, il a commencé à s'élancer et il s'est fait une place dans le livre des records, jeudi, au Championnat des joueurs.

Kaymer a raté l'allée à deux reprises seulement. Il a eu une chance d'oiselet à tous les verts sauf un. Et l'ancien champion de la PGA a complété la journée avec quatre oiselets d'affilée, ce qui lui a permis de devenir le quatrième golfeur seulement à inscrire un score de 63, neuf sous la normale, sur le parcours Stadium à TPC Sawgrass. Il a par le fait même pris une avance de deux coups sur Russell Henley en tête du classement.

Kaymer a pleinement profité d'une journée parfaite, alors qu'il faisait chaud, qu'il n'y avait pratiquement pas de vent et que les verts étaient accueillants.

On a assisté à 28 rondes dans la soixantaine, ce qui a fait encore plus mal paraître Adam Scott. Alors qu'il profite d'une autre chance — sa meilleure jusqu'ici — de s'emparer du premier rang mondial pour la première fois, Scott a fini sa journée avec deux doubles bogueys et il a remis une carte de 77. C'était son pire score en première ronde du Championnat des joueurs depuis sa première présence à ce tournoi, en 2002.

Kaymer a été parfait. Il a réussi tous les coups qu'il jugeait bon de tenter. Il a complété le neuf de retour en 29 coups. C'était la première fois en 32 ans d'histoire à Sawgrass qu'on brisait le cap des 30 coups en une demi-ronde, qu'il s'agisse du neuf d'aller ou de retour.

Roberto Castro avait également amorcé le tournoi avec un score de 63, l'an dernier. Les seuls autres à réussir ce score ont été Greg Norman lors du premier parcours en 1994, et Fred Couples en troisième ronde en 1992.

«C'est un beau boni, a commenté Kaymer. C'est seulement la première ronde d'un long, long tournoi. C'est plaisant d'écrire un peu d'histoire. Personne n'a joué 29 sur ce parcours de golf avant.»

Kaymer ne semblait pas être le candidat logique pour réaliser un tel exploit. Sa dernière victoire remonte au Tournoi des champions HSBC à Shanghai, à la fin de l'année 2011. Il n'a jamais fini parmi les 10 premiers d'un tournoi cette saison. Mais l'Allemand de 29 ans a senti ces dernières semaines que les choses commençaient à bien tourner pour lui. De plus en plus, on a vu son nom sur le tableau des meneurs.

À ses yeux, l'explication est simple.

«J'ai cessé de réfléchir, a dit Kaymer, un ancien no 1 mondial. J'ai beaucoup songé, ces deux dernières années, à changer mon élan. À chaque coup, j'analysais ce que je venais de faire, j'essayais de trouver ce que j'avais fait de mal, ce que je faisais de bien.

«Puis, le déclic s'est fait. Maintenant, je sais que je peux réussir mes coups à volonté. Il s'agit d'avoir confiance et ensuite, de laisser les choses aller et de bien exécuter.»

Bae Sang-Moon a joué 66 pour se retrouver devant un groupe à 67 qui comprenait notamment Sergio Garcia, Lee Westwood, Jordan Spieth et Justin Rose. Un coup plus loin, on retrouvait Ernie Els et Dustin Johnson, entre autres. Il y a eu 67 rondes sous la normale.

Mais ça n'a pas été facile pour tout le monde. Rory McIlroy a commis trois bogueys à ses sept derniers trous en route vers un 70. Phil Mickelson a fait pire, ratant notamment un roulé de trois pieds pour un score de 75.

PLUS:pc