NOUVELLES

Ligue de diamant - Coup d'envoi de la saison à Doha

08/05/2014 04:46 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

L'athlétisme lance sa saison estivale vendredi avec le meeting de Doha, où l'Ethiopienne Genzebe Dibaba et la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce seront les têtes d'affiche attendues du premier rendez-vous de la prestigieuse Ligue de diamant.

La star de l'hiver, c'est elle: Genzebe Dibaba, 23 ans et deux records du monde en poche (1500 et 3000 m), en plus du titre mondial (3000 m) logiquement décroché à Sopot début mars.

A Doha, la prodige du fond devrait à nouveau faire étalage de toute sa classe, même si le rendez-vous qatari intervient un peu tôt dans l'année athlétique pour espérer des chronos retentissants.

En l'absence cette année d'une compétition majeure d'envergure mondiale au programme - hormis les premiers mondiaux de relais de l'histoire fin mai aux Bahamas - la tournée des 14 meetings de la Ligue de diamant revêt une attractivité renforcée.

Certains, d'ailleurs, espèrent y faire parler la poudre en terme de performance.

La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, format de poche et palmarès de géante, entame sa saison à Doha avec appétit.

La Bolt au féminin, auteur comme son homologue masculin d'un triplé lors des derniers Mondiaux de Moscou (100, 200, 4x100 m), sera donc bien de la partie pour la première ligne droite de la saison.

A Doha, il faudra suivre avec attention, comme durant toute l'année, le concours de la hauteur messieurs.

D'abord parce que le prodige local Mutaz Barshim sera évidemment en lice.

Ensuite parce que les deux dernières années ont été synonymes de retour au plus haut de cette discipline, orpheline depuis 20 ans d'un talent à la Javier Sotomayor.

Désormais, chaque concours laisse espérer l'impossible, à savoir un record du monde de la discipline, toujours propriété du Cubain (2,45 m).

Barshim est désormais un habitué à 2,40 m. Avec le champion olympique russe Ivan Ukhov et le Canadien Derek Drouin (2,40 m cette saison), les trois hommes peuvent lancer la chasse dès le premier rendez-vous de l'année. Et pousser à distance l'Ukrainien Bohdan Bondarenko, l'autre grand bonhomme de la discipline.

Le 110 m haies promet aussi des étincelles, avec une affiche digne d'une finale de grand championnat (David Oliver, Ryan Wilson, Sergey Shubenkov) où le Français Pascal Martinot-Lagarde, vice-champion du monde du 60 m haies cet hiver, entend prendre toute sa place.

Au programme vendredi, dix tenants du titre de la Ligue de diamant de leur discipline seront présents, avec l'Allemand Gerd Kanter (Disque), la Néo-Zélandaise Valerie Adams (Poids), l'Allemande Silke Spiegelburg (perche), le Djiboutien Ayanleh Souleiman (1500 m), l'Américain Lashawn Merritt (400 m), la Colombienne Caterine Ibarguen (Triple saut), la Kényane Eunice Sum (800 m), l'Américain David Oliver (110 m haies), et les Jamaïcains Warren Weir (200 m) et Shelly-Ann Fraser-Pryce (100 m).

fbr/dhe

PLUS:hp