NOUVELLES

L'armée française restera en République centrafricaine pour éloigner Boko Haram

08/05/2014 01:12 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

PARIS - Environ 2000 soldats français demeureront en République centrafriaine au moins jusqu'à l'automne, notamment pour éloigner le groupe terroriste Boko Haram.

L'organisation revendique l'enlèvement de près de 300 filles et jeunes femmes au Nigeria, ainsi que de nombreuses attaques à travers la région au cours des dernières semaines. La France aide le Nigeria à essayer de retrouver les captives.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a déclaré jeudi que les militaires du pays resteront en Centrafrique pour empêcher Boko Haram d'exploiter un éventuel «vide sécuritaire».

Il a aussi révélé qu'un officier français a été tué pendant la nuit dans le nord du Mali, lors de l'explosion d'une bombe artisanale.

La France complète une opération antiterroriste dans cette région.

PLUS:pc