DIVERTISSEMENT

«L'amour est dans le pré» à V : grande finale ce soir

08/05/2014 03:30 EDT
V Télé

Fidèles de L’Amour est dans le pré, c’est ce jeudi que se conclura la troisième saison de votre téléréalité préférée, une mouture marquée en grande partie par la personnalité colorée de Luc, un candidat du Lac-Saint-Jean qui en a fait rire plusieurs avec son franc-parler et ses expressions originales et imagées. Même Éric Salvail a eu droit à la répartie vive de l’homme lorsque ce dernier est passé sur le plateau d’En mode Salvail, il y a quelques semaines.

On retrouvera ce soir les participants quelques mois après la fin du tournage de l’émission et on apprendra ce qu’il advient de leur relation respective. On verra Alain rénover sa maison et y construire une salle à manger au goût de sa Julie, et Luc fera de même dans la demeure qu’il habite avec Mélissa dans le petit village de Normandin. Le couple s’affaire à aménager des chambres au sous-sol qui accueilleront leurs enfants, dans un futur pas si lointain. En attendant, Luc et Mélissa prennent soin du chiot qu’ils ont adopté.

Julie et Jimmy sont maintenant fiancés et la jeune femme magasine des robes de mariée. Sitôt revenue de la Grèce, Fidjie s’est installée chez Ludovic, et elle n’attend que d’avoir terminé ses études en enseignement pour se dénicher un poste de professeure et fonder une famille avec l’élu de son cœur. Enfin, après une pause salutaire, Ludovic V et Jennifer ont réalisé qu’ils sont véritablement épris l’un de l’autre.

On renouera même avec les tandems des éditions précédentes de L’Amour est dans le pré, dont Simon et Cynthia et Maxime et Chrystelle, qu’on a connus en 2012 et qui ont chacun un enfant. Simon et Cynthia en attendent d’ailleurs un deuxième. Du second volet, en 2013, on retracera Jérôme et Jessika, désormais papa et maman d’une petite fille.

Avec l’âme sœur comme seul prix à gagner au bout de l’aventure, L’Amour est dans le pré demeure l’une des téléréalités amoureuses les plus populaires sur la planète. Le concept fait notamment fureur en Australie, en Belgique, en Finlande, en France, en Allemagne, en Norvège et en Suède. La formule a engendré des dizaines de bébés partout dans le monde.

Valeurs positives

Pour Marie-Ève Janvier, ce troisième tour de piste de L’Amour est dans le pré a été déterminant à plusieurs égards. Celle qu’on a d’abord apprivoisée comme chanteuse prend de plus en plus ses aises comme animatrice, elle qui tient aussi les commandes du jeu C’est ma toune, à ICI Radio-Canada Télé, avec son conjoint, Jean-François Breau.

«J’ai de moins en moins le syndrome de l’imposteur, avoue Marie-Ève. J’ai vraiment envie d’être une animatrice. Je pense que je suis une chanteuse qui fait de l’animation. À la première saison de L’Amour est dans le pré, je me demandais un peu ce que je faisais là, mais j’ai appris à faire confiance, à moi-même et aux gens qui m’entourent. J’ai embarqué là-dedans un peu naïvement, et ça m’a permis de connaître des gens et de découvrir ce milieu. Je suis très attachée, émotionnellement, à L’amour est dans le pré.»

Responsable d’assurer le lien entre le public et les joueurs, Marie-Ève Janvier juge important d’œuvrer auprès de ceux-ci comme une grande sœur, une guide.

«Cette année, j’ai pris mon rôle de marraine à cœur, raconte-t-elle. J’ai pris le temps de jaser avec les agriculteurs, de les connaître et de les rassurer. Je me suis davantage impliquée. Ce sont des gens simples et attachants.»

«Souvent, quand le tournage est terminé, ils veulent passer à autre chose et ne plus avoir de caméras chez eux, mais j’ai quand même gardé contact avec quelques-uns et je serai toujours là pour eux s’ils ont des questions.»

Marie-Ève Janvier se réjouit en outre des valeurs positives véhiculées par L’Amour est le pré et du respect que les téléspectateurs témoignent aux participants, dans leurs échanges sur les réseaux sociaux, entre autres.

«Les candidats sont vraiment sincères dans leur démarche…. On ne peut pas rire de quelqu’un qui veut réellement trouver l’amour. On a des agriculteurs avec un charme fou qui sortent parfois des expressions rigolotes, et ça illustre encore davantage la beauté des régions. Et l’émission permet de défaire des préjugés. Moi-même, avant la première saison, j’avais la fausse image de l’agriculteur en salopette avec la branche de foin dans la bouche. Je n’étais pas à jour dans ma vision de l’agriculture. Ce sont des businessmans et des businesswomans qui travaillent très, très fort! Enfin, on les voit à la télé et on voit quelques-uns des beaux coins du Québec…»

On saura à la fin mai si L’Amour est dans le pré sera de retour l’an prochain pour une quatrième saison. D’ici là, le dernier épisode est présenté ce jeudi, 8 mai, à 21h, et sera rediffusé dimanche, à 18h.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelles séries regardez-vous en 2014?