NOUVELLES

La Corée du Sud confirme l'origine nord-coréenne de drones tombés sur son territoire

08/05/2014 12:39 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

La Corée du Sud a confirmé jeudi, avec l'aide d'experts américains, que trois drones tombés sur son territoire ces dernières semaines provenaient bien de Corée du Nord.

Selon le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense, Kim Min-Seok, les enquêteurs des deux pays ont établi l'origine des drones en analysant les données de géolocalisation GPS contenues dans leurs systèmes.

"C'est une provocation militaire flagrante", a-t-il dit.

Les drones avaient été récupérés à trois endroits différents près de la frontière intercoréenne, entre le 24 mars et le 6 avril.

L'un s'est abîmé en raison d'un problème de moteur, les deux autres après avoir épuisé leurs réserves de carburant.

Bien qu'ils fussent de conception très rudimentaire, les drones étaient tous équipés de caméras et avaient pris des clichés des zones frontalières et de la capitale sud-coréenne, Séoul, y compris le palais présidentiel.

La Corée du Nord a démenti avoir envoyé des drones.

Pyongyang avait exposé ce qui ressemblait à des drones peu sophistiqués au cours d'une parade militaire en juillet 2013.

Et en mars de la même année, le numéro 1 du régime, Kim Jong-Un, avait assisté à des manoeuvres impliquant "des drones de haute précision", selon les médias officiels.

gh/dwa/gab/fmp/glr

PLUS:hp