NOUVELLES

Hague soutient la volonté d'adhésion à l'Otan et à l'UE de la Géorgie

08/05/2014 09:55 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague a indiqué jeudi soutenir la volonté d'adhésion à l'Otan et à l'Union européenne de la Géorgie, lors d'une visite dans cette ex-république soviétique.

"Notre soutien vis-à-vis des ambitions euro-atlantiques de la Géorgie est très clair", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Avant sa visite dans cette petite république du Caucase, le ministre britannique s'était rendu en Ukraine.

Les événements dans ce pays suscitent l'inquiétude en Géorgie, qui a encore en mémoire l'intervention de l'armée russe sur son territoire en 2008, à l'issue de laquelle Moscou avait reconnu l'indépendance de deux territoires séparatistes pro-russes, l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie.

Les relations avec la Russie se sont légèrement améliorées depuis que l'administration de l'ex-président pro-occidental Mikheïl Saakachvili a été remplacée en 2013 par la coalition gouvernementale du Rêve géorgien.

Mais si les nouveaux dirigeants géorgiens ont affiché leur intention de normaliser les relations avec Moscou, ils ont repris à leur compte les objectifs de rejoindre l'Otan et l'UE.

La Géorgie et la Moldavie sont les deux pays de l'ex-bloc soviétique à avoir paraphé un accord d'association avec l'UE en novembre, après que l'Ukraine y avait renoncé au dernier moment.

La volte-face du pouvoir ukrainien a provoqué un mouvement de contestation qui a abouti au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch.

im-lap/lpt/ml

PLUS:hp