NOUVELLES

Canadian Tire s'entend avec la Scotia et améliore son profit au 1er trimestre

08/05/2014 07:55 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

TORONTO - Le potentiel du partenariat entre la Banque Scotia et Canadian Tire est «illimité», a estimé jeudi le patron du grand détaillant, qui voit dans l'alliance stratégique avec la banque une occasion pour les deux parties de partager les clients et d'en attirer des nouveaux, particulièrement ceux nouvellement arrivés au pays.

La Banque Scotia (TSX:BNS) a annoncé jeudi avoir signé une entente pour acquérir une participation de 20 pour cent dans les activités de services financiers de Canadian Tire en échange de 500 millions $ en espèces. La banque allongera en outre jusqu'à 2,25 milliards $ en financement pour les comptes à recevoir des services financiers de Canadian Tire.

Le chef de la direction de Canadian Tire (TSX:CTC.A), Stephen Wetmore, considère l'entente comme idéale et estime qu'elle devrait permettre aux deux entreprises de «présenter de nouveaux clients l'une à l'autre» et de partager les produits de l'une et de l'autre à un nouveau public.

«Le potentiel est illimité lorsqu'on en vient à la gamme de produits que l'une peut offrir aux clients de l'autre», a poursuivi M. Wetmore, à la suite de l'assemblée générale des actionnaires du détaillant. «Nous faisons tous deux face à des changements sans précédents en ce qui a trait à la façon dont les Canadiens magasinent et gèrent leurs affaires bancaires, et à la façon dont les Canadiens règlent leurs achats.»

Les deux entreprises voient en particulier une façon d'unir leurs efforts pour attirer les immigrants qui n'ont pas encore développé de fidélité vis-à-vis d'une marque en particulier.

«La plupart des gens dans le monde ne sont pas familiers avec genre d'expérience vécue chez Canadian Tire. Dans plusieurs pays, il faut visiter cinq, six ou huit magasins avant de trouver ce que vous dénichez dans les magasins Canadian Tire», a fait valoir M. Wetmore.

«Alors la meilleure façon de 'vivre' le Canada, si jamais vous déménagez ici, est de se promener dans un magasin Canadian Tire. Vous allez voir les saisons, vous allez voir ce que les Canadiens font, et ce genre de choses. Ce contact initial est très important.»

L'entente annoncée jeudi s'inscrit dans la stratégie de la Scotia visant à faire croître ses activités de cartes de crédit, à fort rendement, et à attirer de nouveaux clients, a indiqué le président et chef de la direction de la Scotia, Brian Porter.

«Nous tentons d'obtenir de nouveaux clients à tous les jours dans le cours de nos activités et c'est dans cet aspect que réside la valeur de cette transaction, selon nous», a estimé M. Porter.

En vertu de l'entente, la Banque Scotia deviendra un partenaire exclusif pour les nouveaux produits financiers offerts aux clients de Canadian Tire.

La division des services Financiers de Canadian Tire, qui comprend ses activités de cartes de crédit, compte des créances de 4,4 milliards $ et 1,8 million de comptes de clients actifs.

Canadian Tire a par ailleurs dévoilé jeudi un bénéfice attribuable aux actionnaires de 70,6 millions $, soit 88 cents par action, pour son premier trimestre clos le 29 mars, en baisse par rapport à celui de 73 millions $, ou 90 cents par action, de la même période l'an dernier.

Ce résultat a déçu les analystes, qui misaient en moyenne sur un bénéfice par action de 93 cents, d'après les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Les ventes au détail de la société ont atteint 2,46 milliards $, en hausse par rapport à celles de 2,43 milliards $ des trois premiers mois de 2013.

Les ventes des magasins Canadian Tire ouverts depuis au moins un an ont diminué de 0,5 pour cent, tandis que celles des autres bannières de l'entreprise — celles de l'Équipeur et des magasins de FGL Sports — ont connu des hausses.

Les ventes des magasins comparables de FGL Sports, qui comprennent notamment les bannières Sport Chek, Hockey Experts, Sports Experts, Intersport, Pro Hockey Life et Atmosphere, ont avancé de 6,4 pour cent, tandis que celles de l'Équipeur ont gagné 2,9 pour cent.

Le détaillant a indiqué qu'il verserait dorénavant un dividende trimestriel de 50 cents par action, en hausse par rapport à celui de 43,75 cents par action précédemment distribué.

L'action de Canadian Tire a cédé jeudi 16 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 107,69 $.

PLUS:pc