NOUVELLES

Afrique du Sud: l'ANC est en avance sur ses rivaux

08/05/2014 10:45 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

PRETORIA, Afrique du Sud - Le Congrès national africain (ANC) détenait jeudi l'avance face aux formations rivales qui ont tenté de lui ravir le pouvoir en Afrique du Sud, au terme d'élections pendant lesquelles l'opposition a tenté de séduire des électeurs irrités par les allégations de corruption et l'exclusion des plus démunis.

Les résultats préliminaires dévoilés par la commission électorale nationale accordent 63 pour cent des voix à l'ANC, contre 22,5 pour cent pour l'Alliance démocratique, après le dépouillement de 8,5 millions de voix. Le scrutin s'est déroulé mercredi.

Les Combattants de la libération économique — le parti de Julius Malema, un ancien responsable de la jeunesse de l'ANC — arrivent en troisième place avec 5 pour cent des votes.

Plus de 25 millions de Sud-Africains, soit la moitié de la population, s'étaient inscrits pour voter. Il s'agit de la cinquième élection ouverte à tous depuis la fin du règne de la minorité blanche en 1994.

L'ANC domine la scène politique sud-africaine depuis l'élection à la présidence de Nelson Mandela en 1994. Des millions de personnes ont depuis obtenu l'accès à l'eau potable et à d'autres services de base, mais des manifestations éclatent fréquemment là où les résidants accusent le gouvernement de ne pas tenir compte de leurs besoins.

Le président Jacob Zuma est de son côté éclaboussé par un scandale de corruption concernant 20 millions $ US en fonds publics qui auraient été utilisés pour rénover sa maison privée. Il nie toute malversation.

PLUS:pc