NOUVELLES

Wall Street tente un rebond, aidée par de bons résultats d'entreprises

07/05/2014 10:00 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

Wall Street tentait de rebondir mercredi matin, après un net recul la veille, aidée par les résultats de Disney et d'Electronic Arts, avant un discours de la patronne de la banque centrale américaine (Réserve fédérale, Fed): le Dow Jones prenait 0,29% mais le Nasdaq cédait 016%.

La Bourse de New York avait fini nettement dans le rouge mardi, minée par le plongeon du réseau social Twitter, qui a plombé dans son sillage d'autres titres technologiques phare, et des craintes persistantes sur l'Ukraine: le Dow Jones avait lâché 0,78% à 16.401,02 points et le Nasdaq 1,38% à 4.080,76 points.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average avançait de 46,82 points à 16.447,84 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, poursuivait sa baisse de la veille et cédait 6,72 points à 4.074,03 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'appréciait de 0,24% ou 4,42 points, à 1.872,14 points.

"Les indices bénéficient à l'ouverture de la performance financière meilleure qu'attendu du membre du Dow Jones Disney et de (l'éditeur de jeux vidéo) Electronic Arts", ont noté les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

Le géant américain des médias et du divertissement a dépassé les attentes en annonçant un net bond de son bénéfice trimestriel, grâce notamment au succès du film "La Reine des Neiges".

Electronic Arts (EA) a de son côté ravi les investisseurs avec des résultats annuels et des prévisions nettement meilleurs qu'escompté. Son titre s'envolait de près de 18%.

Les opérateurs se préparaient par ailleurs à écouter la présidente de la banque centrale américaine, Janet Yellen, qui devait s'exprimer en cours de matinée devant le Congrès américain sur la politique monétaire du pays.

Ils digéraient également l'annonce d'un recul de la productivité aux Etats-Unis au premier trimestre, qui s'expliquait en grande partie par un hiver exceptionnellement rigoureux.

Le marché suivait toujours attentivement les derniers développements dans la crise ukrainienne: le président russe Vladimir Poutine, pointé du doigt pour son rôle dans l'escalade des tensions dans le pays, a demandé mercredi aux séparatistes pro-russes en Ukraine de reporter un référendum prévu le 11 mai sur leur indépendance.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,602% contre 2,595% mardi soir et celui à 30 ans à 3,394% contre 3,381% à la précédente clôture.

ppa/soe/are

THE WALT DISNEY COMPANY

ELECTRONIC ARTS

TWITTER

PLUS:hp