NOUVELLES

Wagons-citernes:le département des Transports américain émet un décret d'urgence

07/05/2014 10:49 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Le département des Transports des États-Unis a rendu un décret d'urgence, mercredi, exigeant que les compagnies de chemins de fer informent les responsables des mesures d'urgence de chaque État qu'ils comptent traverser avec de grandes quantités de pétrole brut.

Il exhorte aussi ces entreprises à ne plus utiliser d'anciens modèles de wagons-citernes, qui peuvent facilement se rompre lors d'accidents, même lorsqu'ils surviennent à basse vitesse.

Le décret d'urgence impose que chaque entreprise qui gère des trains contenant plus d'un million de gallons de pétrole brut, soit l'équivalent de 35 wagons-citernes, provenant du Dakota du nord, du Montana et de certaines régions du Canada partagent des informations sur leurs activités aux États qu'ils traversent.

Une bonne partie du pétrole extrait de cette région de l'Amérique est expédié par trains, où s'alignent bien souvent plus d'une centaine de wagons-citernes. Des enquêteurs en accidents ferroviaires les ont décrits comme étant des «pipelines mobiles».

Le secrétaire américain aux Transports, Anthony Foxx, a indiqué que toutes les options étaient sur la table pour accroître la sécurité en ce qui à trait au transport du pétrole.

Les nouvelles mesures annoncées, qui s'inscrivent dans une «stratégie coûteuse», permettra aux municipalités traversées par ces trains d'en savoir plus sur le contenu des chargements et aux entreprises d'utiliser les wagons-citernes les plus résistants.

Le décret d'urgence fait suite à un avertissement émis, il y a deux semaines, par la présidente sortante du Conseil national de la sécurité des transports, Deborah Hersman.

Elle a affirmé qu'il ne fallait pas attendre que les règles de sécurité soient modifiées et adoptées pour prévenir les accidents mortels.

PLUS:pc