NOUVELLES

Une femme colon israélienne accusée de menaces contre des soldats arrêtée (police)

07/05/2014 03:22 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

Une femme résidente dans la colonie d'Yitzhar dans le nord de la Cisjordanie accusée d'avoir proféré des menaces contre les soldats israéliens a été arrêtée, a indiqué mercredi un porte-parole de la police.

Cette femme de 22 ans est "soupçonnée de s'être livrée à des incitations à la violence contre les soldats", a affirmé à l'AFP le porte-parole Micky Rosenfeld.

"Elle a été arrêtée durant la nuit de mardi à mercredi et son ordinateur personnel a été confisquée", a ajouté le porte-parole.

Selon les médias israéliens, cette femme dont l'identité n'a pas été précisée, a justifié lors d'un forum de discussions sur internet avec d'autres colons d'Yitzhar des attaques contre des soldats israéliens venant détruire ou évacuer une maison dans la colonie.

"Je suis pour lancer des pierres, même si ces pierres provoquent la mort de soldats. Il n'y a aucune interdiction religieuse de tuer un soldat qui participe à une expulsion (de colons) de nuit", a-t-elle ajouté.

Lundi un tribunal de Jérusalem avait prolongé de trois jours la détention d'un autre habitant d'Yitzhar, un bastion des colons extrémistes, soupçonné d'avoir participé le 18 avril à un acte de vandalisme contre une mosquée à Oum al-Fahem (nord d'Israël) dans le cadre de la campagne dite du "prix à payer".

Sous l'appellation du "Prix à payer", des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême droite ont multiplié ces derniers mois les agressions contre des Palestiniens, des Arabes israéliens ou encore l'armée israélienne, en réaction à des décisions gouvernementales qu'ils jugent hostiles à leurs intérêts ou à des actes attribués à des Palestiniens.

jlr/hj

PLUS:hp