NOUVELLES

Un musée suisse nommé seul héritier du trésor d'un collectionneur de Munich

07/05/2014 03:50 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

BERLIN - Un musée suisse a révélé mercredi avoir été nommé seul héritier du trésor d'oeuvres d'art d'un collectionneur allemand, dont les toiles avaient été saisies par les autorités pour déterminer si elles avaient été volées par des nazis.

La direction du Musée des beaux-arts de Berne s'est dite «surprise et ravie» de cette nouvelle, que lui a apprise l'avocat de Cornelius Gurlitt, Christoph Edel.

Le musée a ajouté que la nouvelle est arrivée de manière inattendue puisqu'il n'avait jamais eu aucun contact avec Gurlitt, décédé dans son appartement de Munich, mardi, à l'âge de 81 ans.

Le bureau de Christoph Edel a refusé de répondre aux questions à ce sujet, référant les journalistes au porte-parole de Gurlitt, Stephan Holzinger. Celui-ci a indiqué que son client s'était adressé à un notaire, plus tôt cette année, avant de subir une chirurgie cardiaque. Son avocat était présent lors de la rencontre, mais ce sera à la cour de district de Munich de décider si le testament est valide.

La cour n'a pas confirmé avoir reçu le testament, mais a expliqué que si celui-ci était reconnu, l'héritier étranger aura six mois pour décider s'il accepte ou non l'héritage.

Des enquêteurs allemands ont saisi plus de 1000 oeuvres d'art trouvées dans l'appartement de Munich il y a deux ans. La collection contenait des peintures, des impressions et des dessins de grands maîtres tels que Pablo Picasso, Henri Matisse et Marc Chagall. Les autorités n'ont rendu publique la découverte qu'en novembre dernier après la parution d'un article dans le magazine allemand Focus.

Gurlitt avait accepté le mois dernier de collaborer avec le gouvernement allemand, permettant à des experts de vérifier si certaines des oeuvres qu'ils possédaient avait été volées par les nazis. Dans un tel cas, elle doivent être remises à leur véritable propriétaire. Les oeuvres non suspectes devaient être retournées à Gurlitt. Le ministre de la Justice de Bavière a précisé mardi que l'entente sera la même pour tout héritier.

Le site web du Musée des beaux-arts de Berne indique avoir entre ses murs des oeuvres de Paul Klee, Picasso, Ferdinand Hodler et Meret Oppenheim. Il se décrit comme étant le plus vieux musée d'art de la Suisse, avec une collection permanente couvrant huit siècles.

PLUS:pc