NOUVELLES

La chaîne Tim Hortons améliore son profit de 5,5 pour cent au premier trimestre

07/05/2014 08:05 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT
Getty
A cup of Tim Hortons Inc. coffee and doughnuts are arranged for a photograph in Toronto, Ontario, Canada, on Wednesday, Aug. 3, 2011. Tim Hortons Inc. is a chain of franchise fast food restaurants that serve coffee drinks, tea, soups, sandwiches, donuts, bagels, and pastries. Photographer: Brent Lewin/Bloomberg via Getty Images

TORONTO - Tim Hortons (TSX:THI) entend adopter une approche résolument américaine pour ses menus aux États-Unis, alors que la chaîne d'établissements de restauration rapide s'apprête à ouvrir davantage de restaurants au sud de la frontière.

Le président et chef de la direction de Tim Hortons, Marc Caira, a affirmé mercredi que l'entreprise d'Oakville, en Ontario, devait réévaluer sa perception de ce qu'aiment manger les Américains parce qu'elle ne correspond pas toujours à ce qui fait saliver les Canadiens.

«Le défi consiste à établir là-bas une clientèle fidèle au-delà du déjeuner, et nous comptons y arriver en développant des produits expressément pour les consommateurs américains», a-t-il déclaré lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, à la suite de l'annonce des plus récents résultats financiers de la chaîne.

«Par le passé, nous aurions peut-être cherché à utiliser des produits canadiens un peu trop souvent», a-t-il dit.

M. Caira, qui s'est joint à Tim Hortons l'été dernier en provenance du géant suisse de l'alimentation et des boissons Nestlé, n'a pas précisé la nature des produits étant à son avis susceptibles de plaire aux Américains. Il a cependant affirmé qu'une attention particulière serait apportée aux mets des repas du midi et du soir, ajoutant qu'un nouveau menu serait aussi conçu pour le déjeuner.

«Nous allons continuer à bâtir sur le déjeuner, a-t-il dit. Nous allons continuer à bâtir sur le café.»

Tim Hortons a annoncé mercredi avoir vu son bénéfice net augmenter de 5,5 pour cent au premier trimestre, à 90,9 millions $, soit un résultat inférieur aux attentes des analystes.

Le bénéfice net a représenté 66 cents par action au cours du trimestre clos le 30 mars. Lors de la même période il y a un an, la chaîne avait réalisé un bénéfice net de 86,2 millions $, ou 46 cents US par action.

Les analystes s'attendaient en moyenne à un bénéfice net de 68 cents par action, selon les estimations compilées par Thomson Reuters.

Les revenus ont augmenté de 4,8 pour cent au premier trimestre, à 766,4 millions $, contre 731,5 millions $ un an plus tôt.

En date du 30 mars, Tim Hortons exploitait 4524 restaurants, y compris 3610 au Canada, 870 aux États-Unis et 44 dans le Conseil de coopération du Golfe.

Les actions de Tim Hortons ont terminé la séance de mercredi à 58,89 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 79 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

INOLTRE SU HUFFPOST

50 ans de Tim Hortons