NOUVELLES

Salaires: protestations au niveau mondial d'employés de fast-food le 15 mai

07/05/2014 05:22 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

Des employés de chaînes de restauration rapide vont lancer la semaine prochaine une journée de protestation à l'échelle mondiale pour réclamer de meilleurs salaires et conditions de travail, ont annoncé des responsables du mouvement mercredi à New York.

Réunis pour la première fois sous la bannière d'un syndicat international, UITA, des employés de fast-food se sont mis d'accord pour lancer leur mouvement le 15 mai avec des grèves dans 150 villes américaines et des actions de protestation dans 33 pays, dont le Japon, le Brésil, le Maroc et l'Italie.

"Les travailleurs de dizaines de pays sur les six continents ont annoncé qu'ils rejoignaient le mouvement grandissant en faveur de plus hauts salaires et de meilleurs droits dans le travail au sein de restaurants comme McDonald's, Burger King, Wendy's et KFC", indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Un groupe de 70 manifestants originaires de divers pays s'était rassemblé mercredi devant un restaurant McDonald's de Manhattan à l'occasion de cette annonce.

Aux Etats-Unis, les employés de fast-food réclament un salaire de 15 dollars de l'heure, soit plus du double du salaire minimum fédéral de 7,25 dollars actuellement appliqué dans de nombreuses chaînes de restauration rapide.

"Les gens se rassemblent, l'heure du changement est venue", a lancé à l'AFP Elizabeth Rene, employée de McDonald's âgée de 24 ans. Elle participera la semaine prochaine à sa troisième grève en deux ans et demi.

Quelque 200 employés de fast-food avaient commencé à manifester à New York à la fin 2012, avant de voir leur mouvement se répandre à plus d'une centaine de villes américaines.

"Nous faisons tous face aux mêmes défis, aux mêmes problèmes, aux mêmes luttes. Nous continuerons (à protester) jusqu'à ce que notre but soit atteint", a déclaré Massimo Fratini, coordinateur de l'UITA (International Union of Food, Agricultural, Hotel, Restaurant, Catering, Tobacco and Allied Workers' Associations) qui regroupe 396 syndicats dans 126 pays pour un total de 12 millions d'employés.

mar/bfm/sam/bdx

PLUS:hp