NOUVELLES

La Bourse de Tokyo clôture en forte baisse de 2,93%, inquiète pour l'Ukraine

07/05/2014 02:03 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en forte baisse de 2,93%, inquiète des tensions entre Russes et Occidentaux autour de l'Ukraine.

A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a chuté de 424,06 points à 14.033,45 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a dévissé de son côté de 2,58%, lâchant 30,47 points à 1.152,01 points.

L'activité a été très moyenne, avec 2,11 milliards d'actions échangées sur le premier marché.

A l'instar de ce qui s'est passé mardi à New York, les investisseurs de Tokyo se sont inquiétés de l'aggravation de la crise en Ukraine, dont les autorités ont réclamé l'aide de la communauté internationale pour organiser l'élection présidentielle du 25 mai, en raison des affrontements dans l'est du pays entre les séparatistes prorusses et les forces loyalistes.

La réaction des opérateurs tokyoïtes a été d'autant plus vive face à la montée des tensions que la Bourse de Tokyo était restée fermée depuis vendredi soir, en raison de deux jours fériés lundi et mardi dans le cadre de la "Golden Week" nippone.

Les craintes mondiales à propos de la situation en Ukraine ont entraîné de surcroît une remontée du yen, face au dollar et à l'euro, la devise nippone bénéficiant de son image de "monnaie refuge". Or les revenus tirés à l'étranger par les entreprises japonaises sont réduits, une fois convertis en yens, lorsque la devise nippone augmente. Cette évolution a donc pesé sur les actions des groupes exportateurs japonais.

pn/jh

PLUS:hp