NOUVELLES

France - Le Paris SG battu mais champion, Rennes presque sauvé

07/05/2014 05:53 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

Le Paris SG a décroché mercredi son deuxième titre de champion de France d'affilée malgré une défaite à domicile contre Rennes (2-1), qui a de son côté quasiment assuré son maintien en 1re division.

Le club de la capitale a en fait été sacré avant même de jouer, puisque quelques heures avant le coup d'envoi au Parc des Princes, Monaco, dauphin du PSG, a été tenu en échec par Guingamp (1-1).

Avec sept points de retard et deux matches à jouer, l'équipe de la Principauté ne pouvait alors plus revenir sur le PSG.

Au Parc des Princes, Paris était parfaitement entré dans le match avec un but de Lavezzi (3e), mais Rennes, battu samedi en finale de la Coupe de France par Guingamp, a réussi à réagir.

Kadir et Ntep ont marqué coup sur coup (23 et 27) et Paris est rentré aux vestiaires sous quelques sifflets.

La seconde période a été marquée par l'entrée de Zlatan Ibrahimovic, qui a joué une grosse demi-heure après deux mois d'absence pour blessure. Mais le Suédois n'a rien pu faire et Paris s'est incliné, pour la troisième fois de la saison, et la première à domicile.

Les Parisiens ont tout de même fait la fête sur la pelouse du Parc, mais plusieurs joueurs ont reconnu que cette défaite était une déception.

Les deux matches disputés mercredi ont aussi une vraie importance dans la lutte pour le maintien.

Avec son succès, Rennes est remonté à la 13e place. A deux journées de la fin, les Bretons comptent désormais six points d'avance sur Sochaux (18e) et une différence de buts très favorable sur les Lionceaux (+1 contre -22).

"Normalement c'est bon", a reconnu l'entraîneur rennais Philippe Montanier en conférence de presse.

Guingamp, de son côté, a grimpé à la 16e place et compte deux longueurs d'avance sur Sochaux. Les joueurs de Jocelyn Gourvennec sont donc encore loin d'être sauvés.

Sochaux, Evian-Thonon et Guingamp sont les principaux clubs en danger de relégation, alors qu'Ajaccio et Valenciennes sont déjà en 2e division. Nice (42 pts), Montpellier (42 pts) et donc Rennes ne sont donc pas non plus mathématiquement sauvés.

stt/gv

PLUS:hp