NOUVELLES

Félix Girard marque en prolongation et le Drakkar bat les Foreurs 4-3

07/05/2014 11:22 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

VAL-D'OR, - Félix Girard a inscrit son troisième but des séries éliminatoires avec un peu plus de cinq minutes à jouer à la première période de prolongation, et le Drakkar de Baie-Comeau a récupéré l'avantage de la patinoire dans la finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, défaisant les Foreurs de Val-d'Or par le score de 4-3, devant 3278 spectateurs au Centre Air Creebec, mercredi soir.

Ce gain permet aux joueurs de l'entraîneur en chef Éric Veilleux d'égaler la série à deux gains de chaque côté. Le cinquième match sera présenté vendredi soir à Baie-Comeau, à 19 h 30, et les deux formations retourneront en Abitibi pour la sixième rencontre, dimanche après-midi, à 16 h.

Jérémy Grégoire (6e), Denis Gorbunov (5e) et Alexandre Ranger (9e) ont réussi les autres filets du Drakkar, qui a dirigé 50 tirs en direction du gardien Antoine Bibeau. Grégoire a aussi obtenu une passe sur le but victorieux.

Chez les Foreurs, Anthony Mantha a dirigé l'attaque avec deux autres buts, ses 21e et 22e des séries. Anthony Richard (9e) a également déjoué la vigilance de Philippe Cadorette, tandis que Ryan Graves récoltait deux mentions d'aide. Les joueurs de Mario Durocher ont totalisé 42 tirs vers Cadorette, dont neuf en prolongation comparativement à cinq pour le Drakkar lors de la période additionnelle.

Pour l'emporter, le Drakkar a cependant dû venir de l'arrière trois fois. Après une première période sans but, Mantha a ouvert la marque à 10:28 de la période médiane, mais Grégoire a ramené les deux équipes à la case départ quelque trois minutes plus tard.

Richard a redonné une avance d'un but aux Foreurs, à 5:24 de la troisième période, mais Gorbunov a profité d'une supériorité numérique pour créer l'égalité exactement cinq minutes plus tard.

Mantha a semé la frénésie chez les partisans des Foreurs, marquant son deuxième but du match à 15:46 de l'engagement, pendant une pénalité à son coéquipier à Olivier Galipeau. Mais pendant la même punition, et seulement 39 secondes plus tard, Ranger a répliqué pour le Drakkar.

PLUS:pc