POLITIQUE

Chefferie du Bloc québécois: Mario Beaulieu affrontera André Bellavance

07/05/2014 11:52 EDT | Actualisé 07/05/2014 11:52 EDT
SRC

Il y aura bel et bien une course à la direction du Bloc québécois. Le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Mario Beaulieu, a confirmé aujourd'hui qu'il avait recueilli le nombre de signatures nécessaire pour se lancer dans la course à la direction du Bloc.

« Ouf! On a réalisé un vrai tour de force. En une semaine, on a réussi à amasser non pas 100 signatures, mais 2000 signatures. Il y a des gens de partout qui nous ont téléphoné. Les indépendantistes ont soif de retrouver l'action. »

— Mario Beaulieu

Jusqu'ici, seul le député de de Richmond Arthabaska, André Bellavance, avait déposé la somme nécessaire de 15 000 dollars et a récolté 1000 signatures dans au moins 25 circonscriptions nécessaires pour être officiellement reconnu comme candidat.

C'est une déclaration d'André Bellavance qui semble avoir décidé M. Beaulieu à lui faire concurrence. La semaine dernière, M. Bellavance a dit vouloir faire du Bloc québécois une large coalition dans laquelle se trouveraient non seulement les souverainistes, mais aussi tous ceux et celles qui ont à cœur les intérêts du Québec.

Mario Beaulieu, qui est à la tête de la SSJBM depuis 2008, croit que le Bloc doit plutôt revenir aux sources. Il pense que la course doit générer un débat sur la souveraineté du Québec et « qu'il faut ramener le Bloc sur l'indépendance, si on veut susciter un engouement ».

« Je vous lance un appel à tous les indépendantistes au Québec qui veulent recommencer à bouger : C'est le temps de devenir membre du parti québécois. »

— Mario Beaulieu

Le nouveau chef du Bloc québécois sera nommé le 14 juin. La fin des candidatures se termine aujourd'hui à 16 h.

Le précédent chef, Daniel Paillé, avait dû renoncer à ses fonctions en raison de problèmes de santé.