NOUVELLES

Algérie: des consultations sur la révision constitutionnelle en juin (Bouteflika)

07/05/2014 03:00 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

Les rencontres sur la révision de la Constitution avec les partis politiques commenceront en juin, a annoncé mercredi le président algérien Abdelaziz Bouteflika.

A la mi-mai, les partis politiques, personnalités nationales et associations recevront les amendements proposés par la Commission d'experts sur la révision de la Constitution, a déclaré M. Bouteflika dans un communiqué diffusé par l'agence APS.

La révision de la Constitution est une des priorités politiques du chef de l'Etat, 77 ans, qui vient d'être réélu pour un quatrième quinquennat successif malgré des ennuis de santé.

Un rapport sur cette révision de la Loi fondamentale a été déjà réalisé par une commission d'experts. Mais le président Bouteflika qui lui a confié la mission souhaite désormais associer l'opposition.

Le chef de l'Etat a précisé avoir chargé son directeur de Cabinet, Ahmed Ouyahia, de conduire l'ensemble de l'opération.

"La transparence entourera ces contacts et consultations pour permettre à l'opinion d'en suivre le déroulement", a souligné M. Bouteflika, qui présidait le premier Conseil des ministres depuis sa réélection le 17 avril.

"Une fois ces consultations achevées, un projet consolidé de révision constitutionnelle sera élaboré, en prenant en considération les vues et propositions des partenaires à ce dialogue", a promis M. Bouteflika.

La Constitution révisée devrait être soumise à un référendum à une date qui n'a pas encore été communiquée.

amb/ao/feb

PLUS:hp