NOUVELLES

Le Getty explore les liens culturels entre Los Angeles et l'Amérique latine

06/05/2014 05:59 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

La fondation Getty a annoncé mardi avoir octroyé 5 millions de dollars à des dizaines d'institutions culturelles californiennes pour lancer un vaste projet d'expositions explorant les liens artistiques entre Los Angeles et l'Amérique latine, prévues à l'automne 2017.

Le projet, intitulé "Pacific Standard Time: LA/LA" (pour Los Angeles/Latin America), reprend le principe de "Pacific Standard Time: Art in LA 1945-1980", qui avait uni en 2011 et 2012 les forces de plus de 60 institutions californiennes pour retracer la naissance de la scène artistique de Los Angeles.

"Avec ses racines historiques plongeant dans l'Amérique latine et la diversité de sa population, Los Angeles est au coeur de la culture globale", a déclaré Jim Cuno, président de la fondation Getty, à laquelle sont adossés le musée Getty et la villa Getty à Los Angeles.

Près de 50 expositions exploreront "les problématiques de la relation actuelle entre le nord et le sud et l'évolution sociale et culturelle rapide du sud de la Californie", a-t-il ajouté.

L'éventail des disciplines représentées sera très large, des arts plastiques à la musique, en passant par le spectacle vivant, la littérature et la cuisine.

Les 5 millions de dollars distribués mardi serviront essentiellement aux travaux de recherche préliminaires. D'autres financements seront débloqués pour l'organisation des expositions, a précisé la fondation.

Outre le musée Getty, les principales institutions de la région seront impliquées dans le projet, parmi lesquelles le LACMA, le MOCA, le Hammer Museum, le musée Huntington ou les musées de Santa Barbara et San Diego.

Fondée par le milliardaire du pétrole John Paul Getty, la fondation Getty est la fondation d'art la plus riche du monde. Ses avoirs étaient évalués en 2011 à 7,9 milliards de dollars.

rr/bdx

PLUS:hp